Imprimer
Catégorie : CDs&DVDs

Gaëlle Solal, Tuhu, Eudora Records, Distribution : Distrart Musique, EUD-SACD-2003, TT : 59’07, Compositions de Villa-Lobos, Roland Dyens, Pixinguinha, Ernesto Nazareth, Guinga, Tom Jobim, Egberto Gismonti et Garoto

La guitariste française Gaëlle Solal, formée au CNSM de Paris et à la Hochschule de Cologne, lauréate de plus de douze prix nationaux et internationaux, installée à Bruxelles, nous offre avec son nouvel album un programme chaleureux et cohérent autour du Brésil et du compositeur brésilien Heitor Villa-Lobos (1887-1959). Le CD s'ouvre avec Tuhu, quatrième mouvement de l'Hommage à Villa-Lobos, composé par l'incontournable Roland Dyens (1955-2016), ancien maître de la guitariste. Le titre, qui donne son nom à l'album (Tuhu était le surnom d'enfance de Villa-Lobos), est abordé avec un traitement rythmique enthousiasmant ajouté à une clarté expressive. Dans la seconde piste, Gaëlle Solal propose une version sobre et oxygénée du classique populaire brésilien, Carinhoso, de Pixinguinha (1897-1973). L'album consacre sept des 14 titres aux partitions de Villa-Lobos, dont les favoris Choros n.1, Prelúdios n.2 et n.3, en plus des deux premiers mouvements de la Suite Populaire Brésilienne. Mazurka-Chôro, piste numéro cinq, se distingue par la réincorporation d'une introduction à la pièce récemment découverte par le musée Villa-Lobos de Rio de Janeiro. Il est bien relié, dans une atmosphère de nostalgie, à Tristorosa, également de Villa-Lobos. Avec Saudade n°3, composé par Dyens, l'album explorera d'autres paysages, notamment le son caractéristique de la musique du nord-est du Brésil. L'album comporte également Brejeiro du compositeur Ernesto Nazareth (1863-1934), dans une version qui fait référence à la spontanéité des « cercles de choro » que la guitariste a fréquentée à partir de son voyage au Brésil en 2009.
Le CD s’achève par les Lamentos do Morro, une pièce festive et ensoleillée du compositeur populaire Garoto (1915-1955). Également disponible sur des plateformes de streaming, Tuhu est distribué sous digipak, avec un généreux encart d'information en anglais et en français. Distribué sous forme de CD hybride SACD et MQA-CD, il constitue donc une proposition attrayante à la collection des amateurs audiophiles.
Charles de PAIVA SANTANA
© L'ÉDUCATION MUSICALE 2021