POURQUOI UNE ACADEMIE ?

 

 

 

A partir du constat que le style de l’opéra-comique est souvent méconnu des chanteurs français et étrangers, alors que les chefs et les orchestres en appréhendent bien les spécificités instrumentales, l'Opéra Comique a décidé de créer une Académie réservée aux jeunes chanteurs. Nombreux sont-ils  en effet,  mis en difficulté par la déclamation parlée, le passage du parlé au chanté, la prosodie du français. Or, l’art de l’interprétation repose sur la capacité à s’adapter au style de chaque répertoire et ainsi à mieux le connaître pour le faire vivre. Aucune institution à vocation pédagogique n’offrant aujourd’hui aux jeunes chanteurs une formation adéquate aux spécificités de l’opéra-comique, naguère enseignée dans les conservatoires, l’Opéra Comique se propose de mettre en place sa propre Académie, à l’occasion de la programmation des ouvrages les plus emblématiques de son répertoire.

 

La nouvelle structure, conçue sur la modèle d'autres institutions du même type, tels l'Atelier lyrique de l'Opéra de Paris, le CNIPAL, ou l'Académie européenne de  Musique d'Aix-en-Provence, se donne pour mission de permettre à de jeunes chanteurs, à l’orée de leur carrière, de disposer d’une formation à la fois pratique, historiquement informée et pleinement professionnelle. Tout jeune chanteur diplômé, âgé de moins de 35 ans , et/ou en fin de cursus dans un établissement supérieur ou une institution internationale, peut se porter candidat, quelle que soit sa nationalité, pourvu qu’il maîtrise la langue française parlée.

 

Pour chaque session, le séjour académique est d'une durée de cinq à six mois. Les chanteurs bénéficient d’une formation continue et quotidienne sur la technique vocale, l’interprétation, le travail du corps dans l’espace. A cet encadrement permanent s’associent plusieurs intervenants pour des ateliers réguliers, théoriques et pratiques, sur les spécificités du répertoire de l’Opéra Comique (technique de la voix parlée, prosodie, déclamation, histoire des genres et de la vocalité française).

 

En complément de ces temps de formation, et dans une logique de finalité professionnelle, les chanteurs participent à deux productions programmées dans le cadre de la saison de l’Opéra Comique. Ils sont tour à tour doublures sur l’une des deux productions, et artistes intégrés sur l’autre. Ils proposent également des programmes en récitals, issus du processus pédagogique, donnés dans le cadre des « Rumeurs », savoir des manifestations conçues en miroir de chaque production lyrique.

 

Sur la totalité de leur présence à l’Opéra Comique, les chanteurs de l’Académie disposeront de l’encadrement de chefs d’orchestre, metteurs en scène, chefs de chant, chanteurs, mais aussi comédiens, musicologues et historiens. Au terme de leur séjour, ils auront bénéficié d’une formation spécifique et d’une expérience professionnelle complète, maîtrisant deux rôles et deux œuvres, ainsi que tous les paramètres d’interprétation d’un pan significatif du répertoire français.

 

 

 

 

 

LE FONCTIONNEMENT DE L'ACADEMIE

 

 

 

La légitimité pédagogique

 

 

 

Pour une Académie à vocation d’insertion professionnelle, qui plus est intégrée au cœur d’une maison de production, il est essentiel de définir et de garantir la légitimité pédagogique de son  programme de formation. Si l’objectif de l’Académie est de donner les moyens à des jeunes artistes de participer aux productions de l’Opéra Comique, le processus pédagogique mis en œuvre pour y parvenir intègre l’ensemble des composantes de ce répertoire, au-delà des œuvres visées. Il  se veut également individualisé, en tenant compte, sur toute sa durée, des qualités, des potentiels et des parcours de chaque artiste participant. Les effectifs de l'Académie, relativement réduits, puisqu'au maximum de 12 chanteurs, permettent un tel suivi personnalisé.

 

 

 

Le positionnement

 

 

 

La création de l’Académie de l’Opéra Comique s’inscrit en complémentarité des établissements de formation supérieure des arts lyriques en France et à l’international. Mais alors que la plupart de ceux-ci proposent des cycles longs de formation, sur l’ensemble du répertoire lyrique, l’Académie de l’Opéra Comique offre un cycle court, sur une saison, de spécialisation sur son répertoire propre, et à vocation « professionnalisante ».

 

 

 

La direction artistique

 

 

 

L’objectif pour l’Opéra Comique est de pérenniser son répertoire, non seulement en assurant la transmission des savoirs et des expériences auprès des artistes interprètes, mais aussi en œuvrant pour une reconnaissance et une meilleure perception de ce répertoire par le public. A ce titre, il entend associer à son Académie de multiples intervenants de haut niveau, tout en conservant l’entière maîtrise des enjeux artistiques sur le long terme.

 

 

 

Les enjeux financiers

 

 

 

L’Académie est financée par les budgets des productions concernées. Les lauréats, sous contrat pendant toute la durée de l’Académie, perçoivent une rémunération, et un per diem pour ceux qui ne sont pas franciliens. Fort de cette nouvelle dimension pédagogique, l’Opéra Comique peut associer de nouveaux partenaires financiers sur l’objet de l’Académie, dans une logique de développement et de mise en perspective.

 

 

 

Les enjeux artistiques

 

 

 

Poursuivant l'objectif de distribution de jeunes artistes dans les productions de l’Opéra Comique, le projet pédagogique est exigeant. L’enjeu se situe non seulement dans les contenus du programme de formation, mais aussi dans les critères et le mode opératoire de la sélection. Cette dernière tient compte, d’une part, des qualités humaines, musicales et techniques, et d’autre part, du fort potentiel d’apprentissage des candidats en fonction de la nature de leur parcours respectif.

 

 

 

La formation étant hautement « professionnalisante », les artistes de l’Académie sont intégrés au cœur de la vie et des projets artistiques de l’Opéra Comique. Les programmes de formation aboutiront à la participation aux productions lyriques, aux « Rumeurs », et aux tournées.

 

 

 

Le programme

 

Au titre de la formation générale, figurent :

 

 

 

L'histoire du répertoire et de la vocalité française

 

La prosodie / voix parlée / déclamation

 

La technique vocale

 

Le travail du corps dans l’espace

 

Le théâtre

 

 

 

Quant à la mise en situation professionnelle, les chanteurs se voient offrir une :

 

 

 

Participation à deux productions de la saison concernée. Chaque production associe dans sa distribution des chanteurs confirmés et des artistes de l'Académie. Chaque chanteur de celle-ci est tour à tour doublure et/ou chanteur du chœur dans l’une des productions, et soliste dans l’autre (prise de rôle).

 

Participation aux programmes des Rumeurs

 

Participation aux tournées des opéras dans lesquels les artistes Académie auront été distribués.

 

 

 

 

 

L’encadrement

 

 

 

Pour cette double formation, générale et professionnelle, les chanteurs de l’Académie bénéficient de trois types d’encadrement :

 

 

 

Un encadrement permanent : un conseiller artistique, deux chefs de chant, un responsable de la technique vocale et un spécialiste du travail du corps dans l’espace, une dramaturge historienne,

 

Un encadrement spécifique : Master classes de chant, menées par de grands interprètes du répertoire, des spécialistes de la prosodie, diction et déclamation, des metteurs en scène et directeurs musicaux des productions concernées, des musicologues et des historiens,

 

Un parrainage : chaque chanteur est parrainé, tout au long de son parcours, par un des chanteurs professionnels engagés sur l’une ou l’autre des productions concernées.

 

 

 

Description : H:breves1212_fichiersimage013.jpg
© DR Designers Anonymes

 

 

 

 

 

L'ACADEMIE 2013

 

 

 

Au terme d'une sélection initié en septembre 2011, par un appel à candidatures et la mobilisation des réseaux idoines (Conservatoires nationaux supérieurs, opéras studios, académies internationales, professeurs, chefs de chant, artistes et agents), laquelle s'est concrétisée par la réception de 300 candidatures, puis des auditions de 86 chanteurs à l’Opéra Comique, et la sélection d’une short list de 20 chanteurs, 10 lauréats ont été sélectionnés. Après avoir intégré, de février à décembre 2012, la préparation des répertoires dans leur parcours professionnel de formation, les lauréats doivent débuter, en janvier 2013,  l'Académie proprement dite, qui se déroulera jusqu'en juin 2013.

 

 

 

 

 

L'ACADEMIE COMME CENTRE DE FORMATION :

 

 

 

Certains ateliers (théorie et pratique) seront permanents sur l’ensemble de la période Académie, sous forme de coaching individuel et collectif.

 

               

 

Technique vocale et interprétation

 

Le coaching  quasi quotidien a lieu avec les deux chefs de chant de l’Académie : Bertrand Halary et Marine Thoreau La Salle. Ils seront associés, un ou deux jours par semaine, en alternance d’une semaine sur l’autre, à Raphaël Sikorski, pour la technique vocale, et à plusieurs intervenants sur le travail du texte et l’interprétation.

 

 

 

Travail du corps dans l’espace

 

Thierry Thieû Niang dirigera, chaque semaine, un atelier collectif sur le corps en mouvement, d'une  demi-journée ou d'une journée complète, selon les périodes.

 

 

 

Travail sur le répertoire

 

Chaque semaine, seront organisés des ateliers collectifs théoriques et pratiques, d’une demi-journée, sur les spécificités du répertoire de l’Opéra Comique. Ces ateliers seront encadrés par Agnès Terrier, associée régulièrement à plusieurs spécialistes (phoniatres, comédiens, etc…). Ils concerneront :

 

 

 

La technique de la voix parlée, prononciation, déclamation.

 

L'histoire du livret et des formes dramaturgiques.

 

L'histoire des genres et de la vocalité française.

 

La présentation des compositeurs au programme de l’Académie (Reynaldo Hahn, Francis Poulenc, Henri Rabaud).

 

 

 

 

 

D’autres ateliers seront menés ponctuellement, à l’occasion desquels d’autres intervenants seront  invités à faire travailler les chanteurs de l’Académie. Ces Master classes thématiques, dont la durée variera de quelques jours à deux semaines, visent la préparation à un programme public.

 

 

 

Les Master-classes auront lieu :

 

 

 

Autour des mélodies de Francis Poulenc, par un artiste de théâtre spécialiste

 

   des poètes abordés

 

Autour de Cendrillon, de Pauline Viardot, avec la chanteuse Mireille Delunsch

 

Autour du répertoire de l’opéra-comique, de Grétry à Ravel, avec la chanteuse Christiane Eda-Pierre.

 

 

 

 

 

L'ACADEMIE COMME LIEU DE PROFESSIONNALISATION

 

 

 

Pour ce qui est des productions lyriques, les chanteurs se verront offrir des prises de rôle, doublures et/ou participation au chœur, dans :

 

 

 

Ciboulette de Reynaldo Hahn (1923)

 

Direction musicale, Laurence Equilbey. Mise en scène, Michel Fau

 

Représentations du 16 au 26 février 2013

 

Tournée à Saint-Etienne en décembre 2013

 

 

 

Cendrillon de Pauline Viardot (1904)

 

Opéra-comique pour 7 voix et un piano.

 

Préparation musicale, Mireille Delunsch. Mise en scène, Thierry Thieû Niang

 

Représentations les 17, 18 et 19 avril 2013

 

Tournée à Reims le 14 mai 2013 et Quimper les 7 et 8 juin 2013

 

 

 

Mârouf, savetier du Caire de Henri Rabaud (1914)

 

Direction musicale, Alain Altinoglu. Mise en scène, Jérôme Deschamps

 

Représentations du 25 mai au 3 juin 2013

 

 

 

Chaque artiste de l’Académie est parrainé tout au long de son parcours par un des chanteurs professionnels engagés pour Ciboulette et pour Mârouf, savetier du Caire. La répartition des parrainages se fait en concertation avec les solistes des productions et les chanteurs de l'Académie.

 

 

 

Quant aux « Rumeurs », concerts, récitals ou tous types de manifestations conçus en relation avec les productions lyriques, la participation des artistes de l’Académie est directement issue du processus pédagogique de l’ensemble des ateliers de formation.

 

 

 

février 2013

 

« Au concert avec Proust » (2 récitals).

 

« C’est quoi l’opérette ? » (2 récitals commentés)

 

 

 

mars 2013

 

Intégrale des mélodies de Poulenc (5 récitals)

 

 

 

mai 2013

 

L’Opéra Comique 1900-1914 (2 récitals)

 

Les Mille et Une Nuits à l’Opéra (2 récitals commentés)

 

 

 

Chaque récital, d’une durée d'une heure, a lieu dans la salle Bizet ou dans le Foyer. Les concerts commentés ont lieu dans la salle Favart, et sont destinés à un public familial ou scolaire. Chaque chanteur participe aux trois séries, mais pas nécessairement à l’intégralité des récitals. La teneur des interventions de chaque chanteur aux récitals sera établie sur la base du travail effectué avec l’ensemble de l’encadrement, et afin que la participation de tous les chanteurs de l’Académie soit équilibrée sur l'ensemble des récitals.

 

 

 

La phase de sélection de l'Académie 2013/2014 vient de débuter et s'achèvera en décembre 2013.

 

 

 

Contacts:

 

Coordinateur général : Antoine Manceau

 

Académie de l'Opéra Comique

 

5, rue Favart  75002 Paris

 

academie@opera-comique.com