Imprimer
Catégorie : Concerts

Le Festival « CD le Passage » au Centre de Musique de chambre de Paris

DR Jérôme Pernoo a organisé du 23 au 25 février à 19h30 et 21h30 un festival « Passage » où des interprètes sont venus jouer des morceaux de leur dernier enregistrement. Ainsi on a pu entendre le 23 le grand claveciniste Olivier Baumont avec le non moins excellent violoniste Julien Chauvin interpréter des extraits de leur CD « A Madame » (Aparté) avec des oeuvres de Simon Simon, Antoine Dauvergne, Claude Babastre, Jean-Baptiste Cardonne. Cette musique charmante était jouée dans les salons d’Adelaïde de France, « Madame », fille de Louis XV. Cette musique n’avait que la seule ambition de divertir, et c’est bien ce qu’ont su rendre ces deux musiciens. A 21h30, le pianiste Thomas Enhco a joué de la musique qui se trouve sur son dernier CD « Featthers » ainsi que d’autres morceaux. Ses improvisations ont plu au public. Là aussi nous étions dans de la musique charmante. Un moment étonnant a été lorsque son frère, le trompettiste talentueux, est venu improviser. Jérôme Pernoo a lui aussi ''fait le boeuf'' avec le pianiste, et ce fut plaisant.



Le lendemain, une bimbo, Vanessa Benelli Mosell, sorte de poupée Barbie à talons dorés, robe échancrée et ouverte à mi-cuisse est venue jouer Scriabine, Beffa, Rachmaninov. Oublié sa tenue très sexy, c’est une impressionnante artiste que nous avions au piano avec une maîtrise ahurissantes de ces oeuvres contemporaines. Pascal Rogé aurait dit à propos de la belle pianiste italienne : « C’est le plus grand talent musical naturel que j’ai rencontré de toute ma vie ». Pas encore très connue en France, nous sommes sûrs que les médias et les amateurs de musique vont l’apprécier et grâce à elle la musique contemporaine, d’aujourd’hui, va être plus appréciée ! Voilà une belle ambassadrice ! Elle l’est déjà pour les pianos Steinway ! Elle a enregistré un très beau disque (R) Evolution avec des oeuvres de Beffa, Stockhausen, Stravinsky et elle vient de graver pour Decca le Cconcerto n°2 de Rachmaninov, un must.

A 21h30 la musique était encore à la fête avec le tout jeune guitariste Thibaut Garcia. Ce musicien habité a littéralement enflammé la salle Cortot, pleine à craquer. Après le tube d’Albeniz « Asturias » , des airs d’Antonio Jimenez Manjon, Miguel llobet Solès, Joaquin Rodrigo, Astor Piazzola ; Pernoo est venu avec son violoncelle pour jouer en duo « Les Sept Chansons Populaires » de Manuel De Falla. Un concert d’anthologie et un CD « Leyendas » à se procurer d’urgence !

DR Le dernier concert était plus classique et plus attendu avec des interprètes de bon niveau ; Beethoven, Brahms, Schubert au violon piano, au violoncelle piano. Le violoniste Pierre Fouchenneret était accompagné par le pianiste Romain Descharmes et ils ont joué des extraits de leur disque Beethoven tandis que le violoncelliste Bruno Philippe l’était par le pianiste Tanguy De Williencourt. Même s’ils sont jeunes ils ont tous déjà de belle carrière d’artiste. C’est le talent de Jérôme Pernoo dans le cadre de la salle Cortot de nous les faire découvrir.

Pour aider le Centre et suivre ses actualités : www.centredemusiquedechambre.paris
Stéphane Loison