Trio Zadig / DR Le Trio Zadig (Boris Borgolotto, violon ; Marc Girard Garcia, violoncelle ; Ian Barber, piano ) a joué le Trio de Ravel (1915). C’est une œuvre en quatre mouvements. Le premier mouvement (Modéré) reprend un thème basque. Le second mouvement (Pantoum) se réfère à cette forme poétique malaise qu’est « le pantoum ». Elle avait déjà été utilisée par Victor Hugo ou Baudelaire. Elle se caractérise par un système de quatrains à rimes croisées (le deuxième et le quatrième vers fournissent les premier et troisième vers du suivant ; le dernier vers de la pièce répète le premier).


« Le violon frémit comme un cœur qu'on afflige,
Un cœur tendre, qui hait le néant vaste et noir !
Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir;
Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige.

Ici on retrouve donc dans le second mouvement deux thèmes en alternance. Le trio Zadig est un tout jeune trio qui a remporté de nombreux prix internationaux. Il est actuellement en résidence à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth de Bruxelles dans la classe du Quatuor Artemis. Pendant trois semaines ce trio a donc interprété cette œuvre de Ravel. Énergie, concentration, limpidité c’est ce qu’il a transmis à l’auditoire. Bien sûr le second mouvement a eu le plus de succès et a été fortement applaudi à peine terminé - A la salle Cortot on a le droit d’exprimer son enthousiasme quand on le veut ! – A la fin de l’œuvre c’était un triomphe mérité tant leur interprétation était surprenante de vigueur et d’intelligence. Si vous n’avez pas eu le temps entre le 19 janvier et le 4 février d’aller écouter ces magnifiques musiciens c’est que nous n’avons pas fait notre boulot! Le trio Zadig a un site où l’on peut suivre ses prestations : triozadig.com/fr/accueil