Max MÉREAUX : Intermède

Max MÉREAUX : Intermède  pour saxhorn basse/euphonium/tuba & piano. Préparatoire. Lafitan : P.L.2273.

Cet Intermède déroule une jolie phrase musicale très lyrique traitée comme un choral qui se termine, avant la reprise du thème, par une cadence expressive : l’auteur utilise des moyens simples qui demanderont d’autant plus de qualités musicales aux interprètes. La partie de piano, très facile techniquement, demande une grande connivence entre eux.

Églogue

Max MÉREAUX : Églogue pour saxhorn alto & piano.  Armiane : EAL511.

 

Cette charmante petite pièce écrite pour le premier cycle porte bien son nom, avec son caractère bucolique et champêtre.  Une petite modulation au ton homonyme mineur ajoute un peu de piment à l’ensemble.

 

Hommage

Max MÉREAUX : Hommage pour saxhorn basse, euphonium, tuba & piano.  Delatour : DLT1121.

Il s’agit de la version pour saxhorn d’une œuvre recensée dans notre Lettre précédente (mai 2011).

Comptine

Max MÉREAUX : Comptine pour saxhorn basse/ euphonium/ tuba & piano.  Lafitan : P.L.2096.

 

De niveau préparatoire, cette petite pièce développe des styles de jeux divers : le legato, le staccato.  Également contrastée dans ses nuances, elle permet au jeune instrumentiste de montrer ses qualités d’interprète.

 

 La valse du temps

Rémi MAUPETIT : La valse du temps pour saxhorn basse/ euphonium/ tuba & piano.  Préparatoire.  Lafitan : P.L.1990.

Cette valse aux harmonies délicates et parfois mélancoliques est pleine de charme et d’espièglerie.  Elle constituera pour le jeune interprète un moment bien agréable.

Tranquille

Thierry DELERUYELLE : Tranquille pour saxhorn basse/ euphonium/ tuba & piano.  Préparatoire.  Lafitan : P.L.2046.

Pas si tranquille que cela, cette pièce en rythme ternaire aux allures de farandole mettra à l’épreuve le sens rythmique des jeunes interprètes : des syncopes bien placées surgissent, qu’il faudra maîtriser !  Au bout du compte, beaucoup de plaisir et de joie de vivre s’expriment avec entrain.

Mon ami Pierrot

Francis COITEUX : Mon ami Pierrotpour saxhorn ou euphonium ut/sib & réduction piano.  Delatour : DLT1859.

 

L’ami Pierrot est en fait le dédicataire de l’œuvre, Michel Pierrot, tubiste, professeur de conservatoire.  Mais les cinq notes de « mon ami Pierrot » constituent aussi le thème récurrent de l’œuvre de Francis Coiteux, pleine d’un humour bien agréable, même s’il faut à l’interprète une grande aisance sur l’instrument pour nous le faire goûter !  En effet, les différentes variations, aussi réjouissantes qu’inattendues, mettent à l’épreuve les qualités tant expressives que rythmiques de l’instrumentiste.  À réserver à un niveau moyen avancé, ou supérieur.

 

Le chat Gribouille

Rémi MAUPETIT : Le chat Gribouillepour saxhorn basse / euphonium / tuba & piano.  Lafitan : P.L.2076.

 

Ce chat qui sautille dans tous les sens avec l’air bon enfant devrait séduire les élèves de premier cycle, même s’il leur donne du fil à retordre.  Il y a beaucoup de bonne humeur et plein de musique dans cette charmante pièce au rythme enlevé.

 

Rémi MAUPETIT : Entr’acte

Rémi MAUPETIT : Entr’acte pour saxhorn basse/euphonium/tuba & piano.  Lafitan : P.L.2079.

Bien sûr, ce titre fait penser à Erik Satie…  Telle quelle, cette pièce aux accents parfois faussement tragiques est loin d’être facile, mais l’instrumentiste (niveau fin de 2e cycle) sera récompensé de ses efforts par la richesse expressive de cette courte pièce et l’humour qui s’en dégage.

  André GUIGOU : Tubamania

André GUIGOU : Tubamania pour saxhorn basse/euphonium/tuba & piano.  Lafitan : P.L.1963.

André Guigou a écrit de nombreuses pièces pour petits ensembles et orchestres d’harmonie ainsi que des pièces à vocation pédagogique.  Celle-ci a beaucoup de charme et d’entrain et permettra à l’instrumentiste déjà expérimenté de donner toute la mesure de sa musicalité et de sa vélocité.