Christophe PICOT : Abracadabra  pour tuba (ou saxhorn ou euphonium) et piano. 1er cycle. Sempre più : SP0173.

A une première partie Allegro moderato succède un Andante maestoso puis un retour au tempo primo. Piano et tuba concertent de fort agréable façon. C'est une vraie pièce de musique de chambre. Les interprètes devront donc s'écouter pour dialoguer véritablement. L'ensemble est donc tout à fait intéressant.

Chant pour Axel  pour saxhorn basse / euphonium / tuba et piano.

André GUIGOU : Chant pour Axel  pour saxhorn basse / euphonium / tuba et piano. Débutant. Lafitan : P.L.2870.

Une tendre mélodie se déroule, qui ne manque pas de charme. Un petit passage en mode de fa permet de mettre un peu de mystère et d'étrangeté dans le discours. L'ensemble est tout à fait séduisant et crée une ambiance un peu mystérieuse.

Le clown triste  pour saxhorn basse / euphonium / tuba et piano

émi MAUPETIT : Le clown triste  pour saxhorn basse / euphonium / tuba et piano. Préparatoire. Lafitan : P.L.2877.

On aime les harmonies à la fois classiques et délicates de l'auteur qui nous propose une pièce qui correspond bien à son titre : une ambiance un peu mélancolique et quelques pirouettes… L'ensemble est tout à fait séduisant.

 

René POTRAT : La boite à images.  Pièce en cinq mouvements pour saxhorn basse, / euphonium / tuba et piano. Elémentaire. Lafitan : P.L.2950.

Il s'agit d'une vraie petite suite aux visages divers mais qui ont un point commun : l'importance du piano en général et de son dialogue avec le partenaire. Ce sont donc cinq courtes images (l'ensemble ne dure pas plus de trois minutes trente, qu'il faudra faire sortir de leur boite, le tout dans un langage tout à fait moderne, mélodiquement et rythmiquement.

 

Les sapins beaux musiciens  pour saxhorn ut ou sib (ou euphonium) et piano.

Pascal PROUST : Les sapins beaux musiciens  pour saxhorn ut ou sib (ou euphonium) et piano. Fin 1er cycle. Sempre più : SP0115.

C'est bien agréable, les compositeurs qui se réfèrent à Apollinaire ! On ne peut que conseiller à l'élève de lire le poème Les sapins auquel se rapporte le titre avant de jouer cette œuvre pleine de poésie. Les différents paysages se succèdent dans des ambiances variées et dans des harmonies délicates. C'est une fort jolie pièce.

Le prophète. Rhapsodie pour tuba (ou saxhorn) et piano

SAXHORN – EUPHONIUM – TUBA

 

Olivier KASPAR : Le prophète. Rhapsodie pour tuba (ou saxhorn) et piano. Chanteloup-musique : CMP008.

L'auteur nous offre une version avec accompagnement de piano d'une partie soliste extraite d'une commande du diocèse de Créteil. Il s'agit d'un oratorio composé sur le récit biblique de Jonas dans lequel se trouve une importante partie de tuba solo

 

 

Jean-Jacques FLAMENT : Leçon de danse  pour saxhorn basse, euphonium ou tuba et piano. Lafitan : P.L.2704.

 

Du galop à la valse, cette « leçon de danse » destinée à la fin du premier cycle sera à la fois réjouissante et excitante pour ses interprètes en même temps qu'elle pourra parfois leur donner du fil à retordre. Mais au final, le plaisir sera au rendez-vous !

 

Rémi MAUPETIT : Bernard le canard  pour saxhorn basse ou euphonium ou tuba et piano

René POTRAT : Un monde à toi  pour saxhorn basse ou euphonium ou tuba et piano. Elémentaire. Lafitan : P.L.2765.

 

Il faudra que les interprètes s'approprient ce monde très chromatique et souvent heurté.

Rémi MAUPETIT : L'horloge magique pour saxhorn basse/euphonium/tuba et piano. Débutant. Lafitan : P.L.2768.

Pendant la plus grande partie de la pièce, sous le chant délicat du saxhorn, le piano égrène un tictac qui fait plus penser à une montre qu'à une horloge, mais qu'importe : l'ensemble est plein de charme, la mélodie fort agréable. Les deux partenaires devraient trouver beaucoup de charme à cette manière de passer le temps…

Rémi MAUPETIT : Angel pour saxhorn basse/euphonium/tuba et piano.

Niveau 1er cycle, 1ère année. Lafitan : P.L.2767.

Voici une jolie pièce pleine de charme. Une mélodie pleine de grâce se déroule tandis que le piano