Imprimer
Catégorie : Piano

Arletta ELSAYARY, La marche du chat boiteux pour piano, Pierre Lafitan, P.L.3427

Dans cette courte œuvre d’1’10 pour débutant qui fait deux pages, nous commençons à 116-120 à la noire en do majeur. Il y a un mélange de piqué louré et des liaisons. Ce qui demande de la légèreté à la main gauche piquée piano pendant que la main droite lie par exemple. Le rythme va de la ronde à la croche et les nuances du forte au piano subito. Nous restons dans un registre médium. Comme difficultés nous avons : l’indépendance des mains avec des oppositions de gestes (main droite liée main gauche piquée, ou main droite liée par deux pendant que la main gauche lie sur six temps). Accords de deux sons à la main droite. Anticipation de l’intervalle suivant avec un déplacement des doigts en se positionnant dessus le plus tôt possible. Pour terminer nous avons un changement brusque de nuance en passant de forte au piano où les mains doivent devenir légères (en staccato main gauche) puis de nouveau crescendo vers un forte final bien affirmé.
Marie FRASCHINI
© L'ÉDUCATION MUSICALE 2021