Rückert Lieder de Gustav Mahler « Éclairage insolite d’un Mahler intime » par Élisabeth Brisson

Les Rückert Lieder regroupent un ensemble de Lieder pour voix et orchestre sans ordre de succession imposé : il ne s'agit donc pas d'un cycle, mais d'une constellation, contrairement aux Kindertoten Lieder qui constituent un cycle de Lieder, également sur des poèmes du poète Rückert. Mahler a composé ces deux ensemble en même temps : entre 1901 et 1904.
Les cinq Rückert Lieder ont été créés à Vienne le 29 janvier 1905 dans la petite salle du Musikverein, chantés par un homme, baryton. Mahler tenait à la petite salle, pour accentuer la dimension intime de cette oeuvre.



Contexte de composition et de création

Mahler a composé quatre de ces Lieder au cours de l'été 1901, dans sa cabane, Kompositionhäuschen, installée dans le jardin de sa villa à Maiernigg, donc avant sa rencontre avec Alma en novembre 1901 - rencontre rapidement suivie du mariage en mars 1902. Et c'est au cours de l'été 1902 qu'il composa son unique chant d’amour, découvert par Alma quand le 10 août 1902, elle ouvre sa partition de Siegfried : Mahler y avait glissé le manuscrit du lied pour lui faire une surprise...“Liebst du um Schönheit…

La Kompositionhäuschen de Maiernigg / DR Au moment de la composition de ces Lieder, Mahler a plus de 40 ans (il est né le 7 juillet 1860) et il a une grande notoriété dans le monde musical viennois étant à la tête de l'Opéra de Vienne depuis 1897 ; il en démissionne en 1907, laissant le souvenir d'un chef très intransigeant tant pour les musiciens que pour le public, ce qui lui valut d'être l'objet de maintes caricatures qui le montrent au pupitre, gesticulant, agité par des mouvements fougueux, violents.

Le tournant de l'été 1901

Alors que Gustav Mahler possédait une vaste culture littéraire, jusqu'en 1901 il n’a retenu que des poèmes issus du Knabenwunderhorn (Le cor enchanté de l'enfant), ouvrage découvert en 1887 dans la maison des Weber : il s'agit d'un ensemble de poésies et de chansons populaires qui offrent tous les types d’humeurs et de situations (cauchemars, soldats perdus, enfant meurtri, colère, jalousie, joie…). Mahler en a retenu vingt-quatre : il en a composé neuf pour voix et piano, et les autres pour voix et orchestre, et il a réutilisé certains de ces lieder dans ses Symphonies 2, 3, 4.

Ainsi, alors que jusqu’à l'été 1901 Mahler semble avoir abrité ses émotions derrière une culture populaire appartenant à tous, cet héritage collectif transmis de générations en générations, en un mouvement de renversement assez insolite, il choisit un poète qui dit « je », qui pose la question permanente du rapport de « moi et le monde », de « moi et les autres » : le poète Friedrich Rückert (1788-1866), également orientaliste, sensible à la sonorité des mots et à la musique de la langue. Mahler n'est pas le seul à avoir retenu des poèmes de Rückert : huit-cent-quarante deux compositeurs sont dénombrés pour au moins dix-neuf-cent-quarante Lieder. Parmi eux, il y a Schubert, Robert Schumann, Clara Schumann, Brahms, Wolf, Richard Strauss, etc.. Rückert est l'auteur de quelques 25 000 poèmes (12 volumes) dont 428 écrits après la mort de ses enfants (1833-1834) – ce thème des enfants morts a certainement suscité l'attention de Mahler, car avant même le suicide d'un frère en 1895, nombre de ses frères et soeurs étaient morts très jeunes… (sur les quatorze enfants de sa mère, sept sont morts en bas âge et un s'est suicidé).

Quand Mahler a-t-il feuilleté les multiples volumes de l'oeuvre complet de Rückert ? Pour ne retenir parmi les innombrables poèmes que cinq « poèmes lyriques », ainsi que cinq poèmes dans le recueil des 428 poèmes des Kindertotenlieder... Il est indispensable de mentionner que le moment, l'été 1901, fait suite à une prise de conscience de la fragilité de la vie : Mahler vient d'être ébranlé, au début de l'année 1901, par une hémorragie intestinale, ce qui l'incite à se tourner vers lui-même. L’année 1901 correspond donc à une césure dans la vie de Mahler : il dit « je » et décide de se marier avec une jeune fille de 20 ans alors qu'il en a 40...