Imprimer
Catégorie : BO en CDs

Réalisation : Gore Verbinski.
Compositeur : Benjamin WallFisch.
1Cd Milanmusic 399880-2

Lockhart, jeune cadre ambitieux, est lancé sur la trace de son patron disparu dans un mystérieux centre de bien-être en Suisse. Pris au piège de l’Institut et de son énigmatique corps médical, il découvre peu à peu la sinistre nature des soins proposés aux patients. Alors qu’on lui diagnostique le même mal qui habite l’ensemble des pensionnaires, Lockhart n’a plus d’autres choix que de se soumettre à l’étrange traitement délivré par le centre…la Cure.



Une bien étrange cure ! Est-ce un film horrifique ? Fantastique ? Un cauchemar éveillé ? Tout cela à la fois. Une chose est sûre « A Cure For Welleness » (for life en français ???) est bien mal foutu, avec des incohérences dans le scénario, avec des poncifs de film de genre insupportables. Il y a aussi des scènes très belles, très noires, avec une mise en scène efficace. La première chose qui nous frappe dès début du film c’est sa musique : c’est une mélodie entêtante avec une voix enfantine ; elle va nous traverser l’esprit tout au long du film ; à la fin elle devient une valse très Chostakovitch comme cette jazz valse du compositeur mise à toutes les sauces pour des publicités ou des films (revoir ce qu’en a fait Kubrick). Le dernier quart d’heure est magnifique, baroque en diable, hallucinant où le personnel valse pendant que … beinh non, à vous d’aller le découvrir ! Malgré des longueurs, c’est un film qu’on peut voir. Écouter la musique en dehors des images est aussi un vrai plaisir. Benjamin WallFisch a l’air de s’être affranchi de l’influence de Zimmer mais il se cherche encore, attendons ce qu’il proposera par la suite.
https://youtu.be/XuZBf1dIKCE