En pleine guerre froide, les agents secrets de la CIA et du KGB, Solo et Kuryakin, sont contraints de faire une trêve et d'unir leurs forces pour une mission commune : déjouer les plans d'une organisation criminelle internationale déterminée à propager l'arme nucléaire au niveau mondial. Avant tout, ils doivent retrouver un scientifique allemand porté disparu.  On se souvient de la série pour le petit écran dans les années 60-70, avec Robert Vaughn et David Mc Callum, où l'humour british était très présent.

Ici, on a aussi tous les clichés du film d'espionnage dans la veine de « Spy », « Kingsman » ; point d'effets spéciaux à tout va, l'esprit de James Bond souffle sur cette aimable comédie. Guy Ritchie est un bon faiseur. Pour la musique c'est une bonne surprise. Le réalisateur a abandonné Zimmer pour ce compositeur qui réussit à nous faire oublier ce qu'il avait écrit pour Ridley Scott. Peut-être ce film l'a-t-il inspiré. Sa musique apporte énormément à l'ambiance désuète, drôle, et fort bien mise en scène. L'écoute du CD est même suffisante pour apprécier le style de ce compositeur. Une réussite anglaise pour ce musicien connu pour ses musiques de séries et de documentaires. En bonus, « Compared To What » de Roberta Flack, « Jimmy,Renda Se » de Tom and Valdez, le « Cry to Me » de Solomon Burke, le « Five Months… » de Louis Prima, « Che Vuole Questa Musica Stasera» de Peppino Gagliardi, « Il Mio Regno » de Luigi Tenco et le « Take Care Of Business » de Nina Simone.

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=2y-NaW-WK3E