Réalisateur : Roger Vadim. Compositeur : Mort Shuman, Pierre Porte. 1CD Music Box Records - MBR-094Librement inspiré du roman épistolaire Les Liaisons dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos, « Une femme fidèle » met en scène le Comte Charles de Lapalmmes (Jon Finch) et Mathilde Leroy (Sylvia Kristel), deux « doubles » du Vicomte de Valmont et de La Présidente de Tourvel. Roger Vadim s'était déjà penché sur « Les Liaisons dangereuses », en signant en 1959 une adaptation contemporaine du roman de Laclos, sur une musique du jazzman Thelonious Monk. Pour « Une femme fidèle », Roger Vadim (Et Dieu… créa la femme, Barbarella) fait un nouveau choix atypique, en demandant au chanteur/songwriter Mort Shuman de composer la musique du film, en collaboration avec son complice Pierre Porte. Pour le thème principal, les deux compères composent un concertino pour piano, au lyrisme exacerbé, et destiné à traduire l'aspect pur et sincère de la liaison entre Charles et Mathilde. Il sera décliné sous différentes formes tout le long du film. Ainsi, dans La déclaration d'amour, c'est le violon alto qui interprète cette délicieuse mélodie, conférant ainsi une certaine gravité non seulement au thème, mais aussi à la scène du film. D'autres plages font davantage preuve de délicatesse au niveau de l'orchestration. C'est le cas de La Mort de Mathilde, où la harpe traduit littéralement le dernier souffle de la femme abandonnée.