Réalisateur : Joel & Ethan  Coen. Compositeur : Carter Burwell. Back Lot Music

 

Depuis Blood Simple, Carter Burwell écrit les musiques des frères Coen. Ici il s'est amusé comme les deux frangins à faire des pastiches des films des années 50 : musique à l'Alfred Newman pour le tournage d'un film sur le Christ, arrangement de la Barcarole d'Offenbach

sur la séquence Ester Williams / Scarlett Johansson à la manière de Busby Berkeley, musique des films noirs pour la scène d'enlèvement de la star (George Clooney plus débile que jamais)  par les scénaristes communistes, maison qui ressemble à celle du film Mildred Pierce, musique d'Henry Krieger arrangée par Sam Davis façon 50, pour la scène des matelots dansant à la Gene Kelly « No Dames » (et non « Dames ») de Berkeley en tant que réalisateur, le western avec le cow-boy chantant à la Ricky Nelson - Lazy Old moon de Walter G. Samuels interprétée par Willie Watson - …On aura compris que ce film et sa musique ne sont que des suites de scènes, hommage au cinéma des années des grands studios, ces usines à rêve, avec  ses compromissions, ses mensonges, ses règles. Tout cela mis en scène avec brio par les frères Coen, et avec beaucoup d'humour - la scène du danseur de claquettes qui monte dans un sous marin soviétique accompagné par tous les scénaristes et avec chœur russe («  Slavery and Suffering » ; « Echelons Song » interprété par les chœurs de l'armée rouge) est pompeusement drôle ! Hail Cesar est un film, et une musique, pour happy few. Les autres, malgré tout le talent des frères Coen, risquent de s'ennuyer. La BO s'écoute avec plaisir mais n'a aucun intérêt pour ceux qui n'ont pas vu le film.

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=j9rXT8YiZhU&list=PLeNErtgP0mU85vV-QdBcla_AqzDegYHj8&index=3