Cette excellente revue spécialisée, dirigée par Pascal Gresset, s’adresse non seulement aux flûtistes et facteurs, mais aussi aux historiens et mélomanes. Ils liront avec intérêt des témoignages pris sur le vif de Claire Soubeyran (1949-2018), facteur de flûtes traversières baroques ayant depuis 1979 produit plusieurs milliers d’instruments. Ils y trouveront des précisions sur le « style de facture », la restitution de parties manquantes, les profils et graphes des modèles ainsi que sur le choix du matériau (ébène, buis, olivier, éventuellement ivoire). Ils seront renseignés sur les secrets de fabrication ou de restauration.

Henri Gohin, spécialiste mondialement reconnu, exploite la flûte traversière historique (modèle baroque à une clé) et la flûte conique de Boehm. Il a largement contribué à la redécouverte de la flûte traversière du XVIIe siècle à nos jours.

André Jaunet (1911-1988), disciple de Philippe Gaubert et de Marcel Moyse, soliste de l’Orchestre du Conservatoire de Paris, membre de l’Orchestre de Winterthur, puis de celui de la Tonhalle de Zurich, bénéficie d’un hommage appuyé, entrecoupé de récits personnels.



Soucieux de varier leur répertoire, les instrumentistes retiendront les œuvres de Franz et Carl Doppler reflétant un curieux mélange de musique populaire hongroise, d’improvisation, d’éléments balkaniques et tziganes, de classicisme viennois et d’opéra italien. À noter leur imposant Catalogue. D’autres rubriques mentionnent entre autres le très grand virtuose Giulio Briccialdi (1818-1881) à l’occasion du bicentenaire de sa naissance. Un nouvel apport concernant les œuvres dédicacées à Theobald Böhm ou encore l’entretien avec Alain Louvier faisant état de ses compositions pour flûte. À ces diverses contributions s’ajoutent encore une chronique discographique et une sélection de partitions.

Cette Revue invite les musiciens — à l’instar de Claire Soubeyran, dès l’âge de 15 ans passionnée par la flûte lors de sa rencontre avec le facteur Claude Monin, pionnier de la copie de modèles anciens — à devenir facteurs et flûtistes. Motivation à suivre.
Édith Weber
© L'ÉDUCATION MUSICALE 2018