Luigi BOCCHERINI : Sonate n° 1 en sib majeur  pour violoncelle et piano. Réalisation et cadence de Louis-Noël Belaubre. Delatour : DLT2263.  Les 18 autres sonates : de 2264 à 2281.

C'est un remarquable travail qui a été fait par L.-N. Belaubre. En effet, ces dix-neuf sonates inédites ont été découvertes par lui en 1962 grâce au directeur de la bibliothèque de la radio. A l'époque, on ne disposait que de six sonates éditées chez Ricordi dans une harmonisation assez éloignée du style de l'auteur.

Même si Ricordi a complété son édition, c'est à un travail tout à fait personnel de réécriture dans le style de Boccherini que l'éditeur s'est livré. Les manuscrits ne comportent en effet qu'une basse non chiffrée. L'intérêt de ces sonates n'est plus à démontrer. L.-N. Belaubre en a réalisé un enregistrement avec le violoncelliste Charles Reneau, aujourd'hui épuisé (FY 011-014).