Imprimer
Catégorie : Violoncelle

Vissarion CHEBALINE : Sonate pour violoncelle et piano, op. 51, n° 3. Les Éditions du Chant du Monde (www.chantdumonde.com ), VC4665, 51 p. (+ partie séparée pour violoncelle, 16 p.).

 

Le Chant du Monde, spécialisé dans la musique russe, vient de publier, pour le cinquantenaire de la mort de Vissarion Chébaline (né à Omsk en 1902, mort à Moscou en 1963), sa Sonate pour violoncelle et piano, op. 51, n° 3, composée en 1960 et créée, l’année suivante, à Moscou par le dédicataire Mstislav Rostropovitch et Alexeï Zybtsev (piano). Elle comprend 4 mouvements contrastés. 1. Allegro assai (p. 3-20) : l’accompagnement est marqué par un ostinato rythmique auquel succèdent des accords plaqués ; la ligne mélodique du violoncelle, légèrement chromatique, s’appuie sur un rythme de trochée s’animant peu à peu avec des croches et un trait de doubles-croches. 2. Vivace (p. 21-30) : le violoncelle assure d’abord un mouvement perpétuel de croches assez conjointes, des pizzicati très disjoints, puis les croches alternent entre violoncelle et piano ; l’ensemble se termine sur de vives oppositions de nuances (p, sff). 3. L’Andante (p. 31-36), de caractère plus chantant, fait dialoguer les deux instruments, avec retour des mouvements de croches, changement de tempi, et se termine pp. Enfin, 4. l’Allegro (p. 37-51), avec un rappel du mouvement de croches au violoncelle, des changements de mouvements, se termine sur des doubles cordes au violoncelle et de riches accords au piano. Partition très bien gravée et de difficulté moyenne.