Imprimer
Catégorie : Violoncelle

Dimitri KABALEVSKY : Rondo à la mémoire de Serge Prokofiev pour violoncelle et piano. LE CHANT DU MONDE (www.chantdumonde.com  ), 2013, VC4871, 15 p.

 

En 1973, Dimitri Kabalevsky (1904-1987) a composé un Rondo pour violoncelle et piano (op. 79) à la mémoire de Serge Prokofiev (1891-1953). D’entrée de jeu, le violoncelle introduit une ligne mélodique Largo avec sourdine, débouchant sur un Andante con moto et planant au-dessus d’accords répétés et scandés par le pianiste à la main gauche.

La partie de violoncelle est parfois à découvert. L’interprétation de cette pièce de difficulté et de virtuosité progressives nécessite des instrumentistes rompus à la musique d’ensemble, une parfaite entente réciproque, un équilibre à toute épreuve, des répliques précises. L’œuvre est très expressive, tranquille, incisive — avec de longs traits de doubles-croches au violoncelle, des doubles cordes fortissimo et marcatissimo — puis énergique et bien rythmée, avec des nuances brusques et diversifiées ; vers la fin, avec des traits de 9 triples-croches descendantes au violoncelle, ascendantes au piano pour aboutir à un trille dolcissimo et terminer en un vaste decrescendo (de ff à pp). La gravure est excellente et d’une remarquable précision concernant les phrasés, les nuances, les ornements, la technique pianistique et les liaisons au violoncelle. Pour interprètes confirmés.