Rose-Marie JOUGLA Le ruban de satin, pour violon et piano. Delatour France : DL T0861.

Pièce dans le style concertant, d’un seul mouvement, mais de tempi variés. La première partie, après l’introduction du piano, reprend continuellement la même formule rythmique accentuant ainsi le caractère mélancolique de la mélodie. La cadence qui la termine introduit la deuxième partie, beaucoup plus technique. La troisième partie, à la carrure de quatre mesures est en forme de menuet. La quatrième partie dans un tempo plus rapide alterne doubles cordes et batteries. La cinquième et dernière partie reprend la première mais à l’octave inférieure d’abord, puis à l’octave supérieure ensuite. Bien écrite pour le violon, (coups d’archets notés, indications d’interprétation indiquées), elle offre toutes les difficultés techniques attendues en troisième cycle, dont l’endurance. L’accompagnement de piano, la plupart du temps sous forme d’accords, sert essentiellement à maintenir la rythmique et la dynamique.