pour trombone et piano. Fin de 1er cycle. Sempre più : SP0216.

Le timonier n’est pas seul pour nous chanter sa chanson : le pianiste joue un rôle non négligeable dans l’aventure. A un andante qui ne manque pas de lyrisme succède un « allegro giocoso » à 6/8 rebondissant à souhait et qui n’engendre pas la mélancolie. Avec un tel chant, notre timonier ne peut conduire son navire que vers des horizons enchanteurs.