pour trombone et piano. 1er cycle. Sempre più : SP0228.

Faut-il déduire de ce titre que les trombonistes ont l’humeur badine ? En fait, cette œuvre fort allègre n’a rien de terrifiant. Au contraire, tantôt « cantabile » tantôt folâtre, notamment dans sa dernière partie, elle n’engendre pas la mélancolie. Le piano, tout à fait jouable par un élève, possède un rôle non négligeable dans l’aventure. Souhaitons donc beaucoup de plaisir aux jeunes interprètes.