Pascal PROUST : Petites histoires d’un vieux prof de sax

Pascal PROUST : Petites histoires d’un vieux prof de sax, pour saxophone alto & piano. Combre : C06623.

Cette pièce de niveau premier cycle brosse quelques réjouissants tableautins qui permettent au jeune instrumentiste de déployer toutes les facettes de son talent. Il s’agit d’une pièce fort agréable et bien réjouissante !

5 Muses (1990)

Marie-Hélène FOURNIER : 5 Muses (1990) pour saxophone alto, saxophone soprano, saxophone ténor et acousmatique.  « Nouveaux horizons », série « Les cahiers de l’électro ». Fuzeau Classiques : 8643.

Précisons tout de suite que ces pièces s’adressent à un seul saxophoniste (ou plusieurs à la suite) jouant successivement les différents membres de la famille.  Le CD est le complément indispensable de l’exécution de l’œuvre qui forme un ensemble cohérent. La compositrice, qui explore par ailleurs toutes les formes de musique, indique qu’« un aspect important de cette écriture est de montrer qu’il est possible d’envisager la justesse rythmique et la justesse d’intonation de plusieurs façons ».

Circus Sax

André GUIGOU : Circus Sax pour saxophone alto & piano. Lafitan : P.L.1709.

Ce Circus Sax porte bien son nom. D’un niveau élémentaire ou moyen, cette pièce très musicale fera faire à l’instrumentiste de jolies acrobaties, allant de la magie à la voltige, en pratiquant même quelques sauts périlleux… Mais, comme au cirque, il faudra faire oublier la performance, et c’est avec grâce que l’interprète devra charmer son public.

 

Bavardage

Jacques ERDOS : Bavardage pour saxophone alto & piano. Lafitan : P.L.1712.

Cette pièce assez facile n’en est pas moins très agréable et donnera quand même du fil à retordre à l’instrumentiste à cause, notamment, d’une partie en syncopes et contre-temps pleine de charme et de vie, mais d’une mise en place un peu délicate

 

Phonie

Michel DEL GIUDICE : Phonie pour saxophone alto en mib & piano. Lafitan : P.L.1592.

Cette pièce, qui s’adresse à un instrumentiste déjà aguerri (niveau élémentaire), est vivante, pleine de rythme et de dynamisme. Comme pour la précédente, le piano dialogue constamment avec le saxophone, ce qui renforce l’intérêt musical et pédagogique de l’œuvre : cela constitue une vraie initiation à la musique de chambre.

 

Saxonara

Michel NIERENBERGER : Saxonara pour saxophone alto en mib & piano. Lafitan : P.L.1556.

Cette charmante pièce instaure un vrai dialogue entre le piano et le saxophone. L’écriture en est délicate et mettra avant tout en œuvre les qualités musicales des exécutants. L’abondante utilisation de la quarte donne à toute l’œuvre un certain caractère modal tout à fait plaisant.

 

Premier hymne,

Alexandre CARLIN : Premier hymne, pour saxhorn basse/euphonium/tuba & piano. Lafitan : P.L.1782.

Ce n’est pas Pump and circumstance, mais on ne peut s’empêcher d’y penser… ce qui n’est pas une critique, loin de là ! Voilà une pièce sans grande difficulté mais bien plaisante à jouer et à entendre.