Olivier DARTEVELLE : TROIS PORTRAITS FEMININS, pour saxophone et piano. Sempre più Editions : SP0226.

La première pièce, Lucile, au tempo maestoso, surprend par les larges harmonies dissonantes de son accompagnement. La deuxième pièce, Marinette, de forme ABA est plus agitée par sa rythmique et ses différents changements de tempo. La troisième, Melusina, offre une deuxième partie « jazzy » sur un accompagnement en contretemps. L’édition présente deux versions, l’une en sib et l’autre en mib.  Notons que la partie d’accompagnement (assez difficile) contient la partie de saxophone en sons rééls.