pour saxophone soprano. Difficile. Delatour : DLT2560.

L'auteur a voulu bâtir toute sa pièce sur une pulsation perpétuelle à 168 à la noire. Ainsi, même les passages en valeurs longues sont sous-tendus par l'énergie nécessaire pour garder ce tempo. Cette pièce est d'abord, comme le dit l'auteur, une pièce de concert qui « met le soliste en valeur par la virtuosité de certains modes de jeu et l'engagement physique nécessaire à son exécution ».