André GUIGOU : Chant pour Axel  pour saxhorn basse / euphonium / tuba et piano. Débutant. Lafitan : P.L.2870.

Une tendre mélodie se déroule, qui ne manque pas de charme. Un petit passage en mode de fa permet de mettre un peu de mystère et d'étrangeté dans le discours. L'ensemble est tout à fait séduisant et crée une ambiance un peu mystérieuse.