Pendant la plus grande partie de la pièce, sous le chant délicat du saxhorn, le piano égrène un tictac qui fait plus penser à une montre qu'à une horloge, mais qu'importe : l'ensemble est plein de charme, la mélodie fort agréable. Les deux partenaires devraient trouver beaucoup de charme à cette manière de passer le temps…