Jean-François PAULÉAT : Jeux, Thèmes et Variations pour piano.

Delatour : DLT2244.

Il s’agit plus d’une « fantaisie » qui comprendrait trois thèmes plus ou moins variés. Tout cela n’est pas sans analogie avec la musique de Yann Tiersen. L’auteur décrit fort bien son propos sur le site.

Jean-François PAULÉAT : Mosaïque pour piano

Delatour : DLT2243.

Après une introduction « largo » faite de larges résonnances, un premier thème aux allures de sicilienne se déploie avant de déboucher, avec une suspension sur la dominante, sur un second thème syncopé.

Guy SACRE : Neuf contes moraux pour piano

Soliloques. Sept pièces pour piano. – Petits exercices de la solitude. Cinq pièces pour piano. Symétrie : ISMN 979-0-2318-0751-6, ISMN 979-0-2318-0753-0, ISMN 979-0-2318-0752-3.

Si l’auteur a souhaité publier en même temps ces trois recueils dont la composition s’étale sur une dizaine d’année, c’est qu’il considère qu’ils lui paraissent « former une trilogie « morale » ». Pour pénétrer l’esprit de ces pièces il conviendra de lire

Dimitri CHOSTAKOVITCH : Concertino

Version pour piano à 4 mains par Dimitri Tchesnokov. Paris, LE CHANT DU MONDE (www.chantdumonde.com ), 2013, PN4883, 24 p.

Le Concertino op. 94, composé en 1953 par Dimitri Chostakovitch (1906-1975) pour deux pianos, a été adapté en 2013 pour piano à 4 mains par le pianiste et compositeur franco-ukrainien, Dimitri Tchesnokov (*1982). Après ses études de piano,

Ivan JEVTIC : Six Préludes pour piano.

Paris, LE CHANT DU MONDE (www.chantdumonde.com  ), 2014, PN4892, 18 p.

Ces 6 Préludes pour piano d’Ivan Jevtic (*1947), composés à Belgrade en 1971 et imprimés à Paris en 1981, sont des pièces brèves aux conclusions abruptes. L’Allegro con brio (I) nécessite un jeu lié entre les deux mains, de constantes oppositions de nuances et le sens de la dynamique ;

Austin WINTORY : Journey

Extraits de la bande originale du jeu vidéo. Arrangé pour piano solo par Laura Intravia. Alfred : 41091.

Daniel ROSENBERG : Minecraft – Volume alpha

Sélection de morceaux extraits de la bande originale du jeu vidéo. Alfred : 42252.

Cet album permettra aux pianistes moyens de recréer l’ambiance du jeu vidéo.

SMETANA : Die Moldau pour piano à quatre mains.

Urtext. Edité par Hugh Macdonald, avec une préface d'Olga Mojžíšová. Bärenreiter : BA 9549.

 

Cette transcription pour piano à quatre mains a été réalisée par Smetana lui-même, ce qui lui confère une valeur particulière. L’auteur de la préface nous rappelle à juste titre que ces transcriptions n’étaient pas essentiellement faites pour être jouées en concert mais constituaient, à une époque où l’enregistrement sonore n’existait pas,

BRAHMS : Variationen und Fuge über ein Thema von Händelop.

24 pour piano. Urtext. Bärenreiter : BA9607.

Cette édition très soignée et très claire est précédée d’une préface tout à fait intéressante de Christian Köhn qui a également doigté la partition. Après avoir présenté la genèse de l’œuvre, celui-ci en fait une analyse

SATIE : 3 morceaux en forme de poire (à quatre mains)

avec une Manière de Commencement, une prolongation du même & Un En Plus, suivi d’une Redite. Urtext. Bärenreiter : BA 10809.

Certes, on est un peu déçu, après une couverture trilingue, de ne trouver préface, indications d’interprétation et glossaire que dans la langue de Goethe et celle de Shakespeare.

Célino BRATTI : Sonatine pour Wippypour piano.

Elémentaire. Lafitan : P.L.2593.

Dans une harmonie très « début de siècle » (le XX°, évidemment), de très jolies et très fraiches mélodies se déroulent, qui demandent une finesse de toucher et de phrasé qui départageront immédiatement les interprètes.

Arletta ELSAYARY : Profundum Maris pour piano

Elémentaire. Lafitan : P.L.2787.

Flots grondants, ondulants, gouttes d’écume, tous les paysages marins se succèdent au profond de la mer.

Christine MARTY-LEJON : Praia Vermehlapour piano.

Lemoine : 29144 H.L..

On pourra méditer avant de jouer cette pièce la citation de Paulo Coelho mise en exergue : « C’est en marchant que se fait le chemin ».

Pierrette MARI : Hommage à Henri Dutilleux pour piano.

Niveau supérieur. Sempre più : SP0102.

Certes cette pièce peut être jouée par de grands élèves, mais elle ne déparera pas non plus dans un récital. On connait les qualités de la grande compositrice et musicologue qu’est Pierrette Mari pour qu’il ne soit pas nécessaire d’en dire davantage.

Serge DELAITE : Around about Jazz

Exercices journaliers. Book 1. Delatour : DLT1646.

Quatre parties, pour ces exercices journaliers : Exercices des cinq doigts, accords, gammes et enfin « A vous de jouer »

Jean-Sébastien BACH : Variations Goldberg

BWV 988. Editées par Christoph Wolff et doigtées par Ragna Shirmer. Urtext. Bärenreiter : BA10848.

Cette nouvelle édition des Variations Goldberg a été établie à partir de la Neuen Bach-Ausgabe.

Ludwig van BEETHOVEN : Concerto n° 2

en si bémol Majeur pour piano et orchestre op. 19. Bärenreiter : Conducteur BA9022, partie de soliste et réduction pour deux pianos BA9022-90, commentaire critique BA902240.

On ne peut que se réjouir de voir les éditions Bärenreiter mettre ainsi ce concerto à la portée de tous. C’est également une excellente initiative de publier à part le commentaire critique de Jonathan Del Mar. On connait par ailleurs les qualités de clarté de ces éditions. Ce qui caractérise cette nouvelle publication, c’est qu’elle se base uniquement sur les sources authentiques. Le commentaire critique apporte à ce sujet toutes les précisions nécessaires.

Ludwig van BEETHOVEN : Sonate en fa mineur « Appassionata »

op. 57 pour piano. Bärenreiter : BA10852.

Outre un soin particulier apporté à la clarté de l’édition et aux « tournes », on appréciera tout particulièrement le commentaire critique et les conseils d’interprétation donnés par Jonathan Del Mar et Misha Donat. Ce n’est pas une édition « de plus », mais un élément important pour une meilleure connaissance et une meilleure compréhension de cette œuvre par ailleurs si connue.

 


Guy SACRE : Carnaval douze pièces pour piano

Symétrie : ISMN 979-0-2318-0738-7.

Ces douze pièces évocatrices de diverses figures du carnaval, avec aussi un clin d’œil au Carnaval de Schumann, sont bien plaisantes. L’écriture en est tout à fait contemporaine mais parfaitement limpide. Il faudra lire la présentation que fait l’auteur de son œuvre pour en bien comprendre l’esprit. On en écoutera avec plaisir des extraits sur le site de l’éditeur

Pierre-Richard DESHAYS : Gourmandise pour piano

Débutant. Lafitan : P.L.2729.

Voici une délicieuse gourmandise qui permet aux deux mains de dialoguer joliment. Le professeur ne manquera pas de faire remarquer cette écriture qui donne la mélodie tantôt à la main droite tantôt à la main gauche, les mains se répondant. Ce sera une excellente préparation aux Inventions à deux voix !

Arletta ELSAYARY : Réponse d’Elise pour piano

Elémentaire. Lafitan : P.L.2727.

La Poste a parfois de ces lenteurs… Depuis le temps qu’on l’attendait… Elle ne décevra pas ! Pour en goûter tout le sel, il faudra évidemment connaître la fameuse Lettre à laquelle celle-ci répond. Mais cette jolie pièce est à la fois pleine de charme et d’humour.

Jan SANBORN : Piano Solos of Choral Favorites.

10 arrangements pour Préludes, offertoires et postludes. Alfred : 36335. Ne nous laissons pas abuser par l’aspect liturgique de cette édition. S’il semble qu’aux Amériques, le piano ait remplacé l’orgue dans beaucoup de cultes, ces pièces peuvent aussi être jouées avantageusement hors de ce contexte. On y trouve en effet aussi bien des pièces de Haendel, et pas forcément des chorals, que des extraits du Requiem de Fauré ou son Cantique de Racine, l’inévitable – mais toujours beau – Jésus que ma joie demeure ou l’Ave verumde Mozart sans compter des œuvres d’auteurs d’outre atlantique. Bref, ce recueil est loin de manquer d’intérêt, d’autant que les transcriptions sont très fidèles et faites avec autant de soin que de goût. Alors, ne boudons pas notre plaisir.