Sébastien VILLERS : Isla pour piano. Elémentaire. Lafitan : P.L.3048.

Cette jolie pièce dont le titre est l’anagramme du nom de sa dédicataire est construite sur la superposition du rythme ternaire de la main gauche, qui s’exprime en croches régulières dans la mesure à 6/8 tandis que la main droite égraine une jolie mélodie en rythme binaire. On ne peut s’empêcher de penser, pour le rythme, à une certaine Arabesque de Debussy… L’ensemble, en revanche, s’exécute dans un tempo très lent (44 = noire). Le ré mineur rend le tout à la fois berceur et mélancolique.