Imprimer
Catégorie : Piano

Jean-Charles GANDRILLE : Errance  pour piano. Delatour : DLT1954.

Cette courte pièce évoque « un personnage qui erre dans la plaine, contemplant les dégradés du coucher de soleil », dans la « nostalgie d'un amour perdu ». Tout est donc dans la recherche de la plus grande qualité sonore pour l'interprète, qui devra disposer impérativement d'une troisième pédale.