De l'évocation à la longue citation en passant par la réécriture, l'impromptu de Schubert est omniprésent dans cette œuvre atypique écrite dans le même esprit que la précédente. On pourra l'écouter intégralement sur le site de l'éditeur.