Max MÉREAUX : Chant d'ailleurs pour caisse claire et piano. Elémentaire. Lafitan : P.L.2721.

Ce n'est pas vraiment la partie de caisse claire qui est « d'ailleurs » mais bien plutôt la partie de piano, construite sur des quartes et des gammes modales, le tout avec des rythmes syncopés un peu dépaysants. L'ensemble est intéressant mais donnera certainement du fil à retordre aux interprètes !

 

 

 

Sylvie REYNAERT : Marimbalès. 7 duos pour timbales et marimba. Dhalmann : FD0436.

Ces sept petits duos, dotés chacun d'un titre humoristique. La musique en est très agréable, très « carrée » et elle plaira beaucoup aux cycles 1 et début de cycle 2 à qui elle est destinée.

 

QUATUOR BEAT (Gabriel Benlolo, Aurélien Carsalade, Laurent Fraiche, Jérome Guicherd) : Kromo-Jungle. Quatuor de percussion. Dhalmann : FD0420.

Cette pièce assez difficile sort en quelque sorte du silence où chaque instrumentiste intervient séparément, puis elle s'épanouit peu à peu dans un rythme obstiné pour se terminer par un ffff paroxystique. Il y a dans cette œuvre jubilatoire un dynamisme fou.

 

 

Laurent VIEUBLE : Ska Balance… Marimba et piano. Facile. Dhalmann : FD0209.

Voici une pièce bien réjouissante et pleine d’humour et de vie, comme son titre le fait présager. Entre claquements de main et marimba, c’est toute une ambiance de fête qui se dégage. La partie de piano peut également être interprétée au marimba par le professeur ou un élève avancé.

 

Aïko MIAMOTO : Fusions.

Quatuor de percussions. Difficile. Dhalmann : FD0412.

Le titre de l’œuvre en constitue en quelque sorte le programme : faire que chacune des quatre parties,

Noël RIVET : Séga 1 & 2

Deux pièces pour marimba solo. Moyen. Dhalmann : FD0432.

Ces deux pièces sont inspirées des « ségas », musique traditionnelle de l’île Maurice.

Richard MULLER : Cigar Rag.

Vibraphone solo. Difficile. Dhalmann : FD435.

Voici un Rag dans la meilleure tradition du rag et à fumer…

Grégory VANDENBROUCKE : Redondance pour percussions et piano.

Niveau préparatoire. Lafitan : P.L.2690.

Voici une « redondance » bien sympathique : piano et percussions (caisse claire, tom basse et cymbale suspendue) dialoguent,

David LEFEBVRE : Xylotude n° 3 pour xylophone et piano

Débutant. Lafitan : P.L.2722.

Cette petite étude sans prétention propose une petite mélodie simple mais non sans charme soutenue par un accompagnement de piano extrêmement simple et dépouillé qui permettra

Joe ZAWINUL : Mercy, mercy.

Arrangé pour Mallet Ensemble, guitare basse et Drumset par Oliver Molina. Alfred : 40962.

Cet arrangement suppose sept exécutants. Il est très fidèle à la composition d’origine.

Régis FAMELART : AOLN

Percussion solo. Dhalmann : FD0371.

Cette pièce difficile demande à l’instrumentiste de faire preuve d’une réelle virtuosité.

Chin-Cheng LIN : Wind 2

Duo de Marimbas.Dhalmann : FD0278.

Cette pièce lyrique met en valeur à part égale les deux instrumentistes.

Daniel SAUVAGE : Floria. Sextuor de percussions.

Niveau moyen. Dhalmann : FD0365.

Sous-titrée « une superbe piste de ski à Chamonix », et dédiée par l’auteur à sa monitrice de ski (c’est ce que suggèrent à la fois la dédicace et le dessin

Régis FAMELART : Thapen I, II, III.

Ensembles pour au moins deux claviers de percussion et beaucoup plus. Niveau assez facile. Dhalmann : FD0366.

Ces pièces écrites dans l’esprit de la musique répétitive américaine ont été, nous dit l’auteur, créées en 2011 à Valbonne avec vingt-cinq claviers.

Jean-Luc RIMEY-MEILLE : Le baiser.

Théâtre musical pour un percussionniste avec cymbales frappées. Version anglaise et française. Difficile. Dhalmann : FD0370.

Cette courte saynète mettra à contribution les qualités techniques et de dissociation de l’interprète.

Daniel SAUVAGE : Samb’à Reims.

Grand ensemble pour 13 percussions. Niveau moyen. Dhalmann : FD0426.

Cette samba pour treize percussionnistes regroupe claviers de percussions, instruments traditionnels de la samba et batterie.

Chin-Cheng LIN : The Ocean

Marimba solo. Assez difficile. Dhalmann : FD0280.

Carlos SANTANA, Chester THOMPSON et Sterling CREW

Arrangement : Frank KUMOR : Bella pour « Mallet Ensemble » avec percussions optionnelles. Moyenne difficulté. Alfred : 41031.

Glenn KOTCHE : Cave Dance

(Snare Drum Solo with Foot Pedal Instrument). Moyenne difficulté. Alfred : 40961.

Antonin SERVIÈRES : Le jour où (ou) la nuit…

pour percussion et bande. Delatour : DLT2230 (sur le site : 2330).

Cette œuvre difficile mais très intéressante par son ambiance est issue d’un court métrage. On lira avec attention les indications de mise en œuvre de l’auteur. Bien sûr, la bande est aujourd’hui un CD fourni avec la partition.

Bernard ZIELINSKI, Arletta ELSAYARY : Ballada

pour caisse claire, cymbale et piano. Elémentaire. Lafitan : P.L. 2570.

« La technique facilite l’interprétation. Elle libère l’instrumentiste des contingences matérielles. Tel est le but de la technique, tel est son rôle. » C’est l’intérêt de cette pièce qui peut être jouée à trois niveaux de technique. Mais pas seulement : la très jolie partie de piano incitera le batteur à modeler sa sonorité sur celle de son partenaire et à mettre sa technique au service de la musique.

Wieslaw JANECZEK : Of course

pour batterie et piano. Elémentaire. Lafitan : P.L.2579.

Il n’est pas sûr que ce titre soit apprécié par celui qui ouvrira la partition. A lui de faire qu’elle devienne évidente… pour son plus grand plaisir, car cette pièce très rythmée est par ailleurs bien séduisante. L’effort du début sera vite récompensé par l’accession au résultat final.