Pièce pour quatuor de percussions et auditeurs-spectateurs. Delatour : DLT2246.

« Quatre percussionnistes sur scène jouant sur des percussions claviers réels : deux vibraphones, deux marimbas. Quatre claviers virtuels imaginaires, irréels, mais présents reliés par les gestes musicaux à l'imaginaire de chaque spectateur-auditeur. Quatre percussionnistes mimant un ballet de quatre percussionnistes jouant sur des percussions claviers réelles mais pourtant virtuelles. ». On ne peut, mieux que l'auteur, décrire cette œuvre dont il est difficile de parler sans l'avoir vécue comme auditeur-spectateur-cocréateur. C'est donc à expérimenter.