Préparatoire. P.L.2892.

Voici une pièce qui porte bien son nom. Ces volutes se déroulent tout au long de l'œuvre dans un langage mélodique et harmonique à la fois classique et contemporain. La caisse claire souligne le rythme tandis que le piano déroule un discours chromatique et ondulant. Bref, Max Méreaux nous surprend avec beaucoup de bonheur.