Imprimer
Catégorie : Orgue

Renouant avec une tradition qui eut ses heures de gloire mais fut ensuite fort décriée, les transcriptions pour orgue de partitions symphoniques sont aujourd’hui très prisées. Cette transcription de Louis Robillard d’Orpheus, le 4e poème symphonique composé par Franz Liszt n’est pas la première : Jean Guillou, entre autres, en a fait une également. Celle que nous propose aujourd’hui Louis Robillard est à la hauteur de ce grand organiste si fin connaisseur de son instrument. L’orgue sonne effectivement comme un véritable orchestre, et la régistration de ce poème symphonique en fait une véritable recréation de l’oeuvre.
D. Blackstone
© L'ÉDUCATION MUSICALE 2019