Imprimer
Catégorie : Orgue

L’auteur présente ainsi lui-même cette œuvre : « Je suis la lumière du monde » magnifique verset de l’Evangile selon St Jean (8 :12), parole de Jésus, m’a inspiré cette œuvre.
Le début de l’œuvre notamment est scintillant, lumineux. Par la suite, plusieurs danses s’enchaînent au cours de l’œuvre. Ces danses de joie sont simplement l’expression du sacré par le croyant face à son créateur, à l’instar du Roi David qui dansa devant l’Arche d’Alliance (2 Samuel 6 :16) Pour la fin, on peut voir une allusion à l’épisode du prophète Elie dans sa grotte (1 Rois 19 : 11-13), où l’Eternel est comparé au murmure d’une brise légère. »
Cette commande du Festival Le Printemps des Orgues pour la finale du Grand Prix d’Orgue Jean-Louis Florentz - Académie des Beaux-Arts a été créé le dimanche 13 mai 2018 à la Cathédrale d’Angers, avec le soutien de la SACEM. Précisons que cette œuvre exige en principe un orgue de trois claviers en 16 pieds… ce qui n’est pas le cas de tous les instruments ! Mais les organistes ont l’habitude de faire avec les moyens du bord !
Daniel Blackstone