Imprimer
Catégorie : Orgue

Henri CAROL (1910-1984) : Pièces d’orgue.  Éditions Les Escholiers (17, rue du Bois, 28310 Santilly, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).  Santilly, 2012.  ESG-HC3 PO 2012.  136 p.  43 €.

H. Carol, né en 1910 à Montpellier et mort en 1984, a été organiste, maître de chapelle de la cathédrale de cette ville, avant de succéder à É. Bourdon au grand orgue de la cathédrale de Monaco, d’être nommé à la tête de sa maîtrise et d’enseigner à l’Académie de musique Régnier III. Très respectueux des impératifs de l’ordinaire et du propre de la messe, pédagogue averti et liturgiste accompli, il a composé des œuvres fonctionnelles faisant appel aux formes traditionnelles (antienne, prélude, interlude, postlude, variations…) selon les temps liturgiques (Épiphanie, Avent, Pâques, Pentecôte).  Ses

sources mélodiques proviennent du fonds grégorien (Kyrie IX, Hymnes : Creator alme siderumVeni CreatorVexilla regis). Il emprunte aussi des mélodies du XVIe siècle : celle du Psaume huguenot 134 (Nous chanterons pour toi, Seigneur d’après celle (1551) de Loys Bourgeois (1510/15-1560 ?) et celle du Choral de Hans-Leo Hassler (1564-1612) - précisons qu’il s’agit de la mélodie luthérienne véhiculant, entre autres, le choral bien connu : O Haupt voll Blut und Wunden (Chef [tête] couvert de blessures) ou encore Wenn ich einmal soll scheiden… (cf. Passions).  Il puise également dans le fonds breton avec le cantique Ar baradoz. L’écriture est relativement simple, assez facile à déchiffrer.  La registration correspondante est indiquée, et la saisie musicale assurée par Isabelle Miaille Vonck, claire et aérée. Ces 20 pièces brèves rendront service aux organistes qui, dimanche après dimanche, pourront ainsi enrichir leur répertoire.