op.30 n° 1 pour orgue. Delatour : DLT2136.

On écoutera avec beaucoup de plaisir cette pièce sur le site de l’éditeur. La toccata, très brillante, fait penser parfois à Jehan Alain, mais c’est un avis tout personnel. Quoi qu’il en soit, on est emporté et charmé par ce flot de musique qui demande quand même un instrument qui ait du « coffre ».

A cette toccata succède une fugue très lisible dont le thème est très lyrique. Elle se termine, bien sûr, en apothéose. Bref, cette œuvre séduisante devrait faire le bonheur des organistes.