Paris, Le Chant du Monde (www.chantdumonde.com  ), OR4882, 32 p.

Destiné aux organistes soucieux de varier leur répertoire, ce CD propose 5 pièces avec variations, dans un idiome contemporain, reposant sur des mélodies de toujours et dotées d’une harmonisation originale. Éric Lebrun a dédié à Pascal Ianco la pièce I Wonder as I Wander : Prélude, Thème anglais et 3 Variations dont la dernière, de caractère d’abord dansant, très chromatique, puis  animée, d’une écriture assez pianistique, se termine dans la douceur.

Yann Curror a composé des Variations sur The First Nowell évoquant Noël, la neige et le gui, avec des contrechants. Le répertoire de Noëls allemands traditionnels est représenté par Es ist ein Ros’ entsprungen (Dans une étable obscure) traité par Andrès Laprida en accords, avec cantus firmus, donnant lieu à des variations. Youri Kasparov reprend la mélodie Adeste fideles (Herbei, o ihr Gläubigen/O peuple fidèle) avec le choral harmonisé, ensuite d’une facture de plus en plus complexe. L’incontournable Stille Nacht, heilige Nacht (Douce nuit, sainte nuit) est abordé par Julien Bret, avec thème harmonisé sur une longue pédale, puis deux variations comportant de vastes traits en doubles-croches alternant avec l’exposition de la mélodie et, en conclusion, le retour de l’introduction. Les organistes apprécieront cette édition très bien gravée, donnant toutes les indications indispensables : registrations, tempi, caractères de chaque pièce, technique (non legato, accents, phrasés…). Ces œuvres, de moyenne difficulté, associant tradition et modernité, permettront aux organistes d’accompagner les fidèles ou de les interpréter lors de concerts.