Imprimer
Catégorie : Orgue

pour orgue. Éditions Les Escholiers de Ste Geneviève  (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.),  2013, 25 p. (+ CD encarté : 25’).

Ce recueil fonctionnel groupe 25 Oraisons limitées chacune à une minute et à raison d’une par page. L’objectif de l’auteur vise à accrocher les fidèles et, par un jeu d’orgue, à les inciter à la prière lors du culte. Guy Miaille n’appartient à aucune école ; son esthétique n’est, pour ainsi dire, ni tonale, ni modale, ni dodécaphonique, ni polytonale, et refuse la cadence classique. Il s’écarte délibérément des formules surannées sans tomber dans « un modernisme délirant ». Ce répertoire rendra service aux organistes de tous niveaux ; toutefois son interprétation exige un minimum de soins. Les registrations sont précisées pour un orgue modeste avec simplement un Bourdon 8’ ; pour les instruments plus élaborés, les registres suivants, selon le caractère des Oraisons : Flûte 4’, Cor de chamois (Gemshorn), Quintaton, Nasard, peuvent être pressentis. Les mélodies sont originales, souples et de caractère chantant ; les rythmes, sans concession à une « modernité extravagante » ; les tempi, modérés. À titre d’exemple : l’Oraison 23, sous-titrée « Comme une litanie », fait alterner, à l’orgue, d’abord un premier fragment symbolisant le chant du soliste au lutrin, puis un second correspondant à la réponse des fidèles. Est joint un disque encarté, interprété par le compositeur qui inaugure ainsi un nouveau genre musical et liturgique.