Abdel Rahman EL BACHA : Choral pour orchestre. Moyen avancé. Delatour : DLT2741.

« Écrite initialement pour le piano, et déjà éditée dans le recueil des 10 pièces romantiques, cette transcription pour orchestre symphonique me semble convenir au caractère solennel de cette œuvre, dont le style doit beaucoup aux grands compositeurs de l’époque romantique. » C’est ainsi que l’auteur présente cette pièce écrite tout à fait dans la grande tradition du « choral » issu de la Réforme. L’ensemble est solennel, certes, mais sobre et sans grandiloquence. C’est une grande méditation qui chemine « Moderato » passant par des contrastes de nuances très expressifs, souvent poignants.