Alexandre OUZOUNOFF : Bosphore pour 2 bassons, orchestre à cordes et percussion. Difficile. Delatour : DLT2619.Même s'il ne s'agit pas d'un concerto, le basson, sous une forme double pour ne pas dire doublée est tout spécialement mis en valeur dans cette œuvre qui permet ainsi à cet instrument de lutter à forces égales non seulement avec l'orchestre à cordes mais même avec les percussions, très présentes dans l'œuvre. L'ensemble évoque, de façon lyrique et passionnée ce Bosphore, lieu de passage mais surtout d'affrontements.