pour orchestre à cordes de 2ème cycle. Delatour : DLT2666.

Précisons que la pièce est écrite pour trois parties de violon, alto, violoncelle et contrebasse. Si « l'esprit de la pièce est néo-classique » et que « les formules rythmiques et mélodiques sont celles des divertissements du XVIII° siècle », il ne s'agit en rien d'un pastiche : l'harmonie, elle, tout en restant relativement simple, est bien plus celle du XX° siècle ! On ne s'en plaindra pas : l'ensemble est tout à fait convaincant et permettra aux élèves par le côté pédagogique de son écriture, de s'initier à un véritable travail d'orchestre. La mélodie passe successivement à tous les pupitres. Cela devrait favoriser un véritable travail d'écoute mutuelle.