en do mineur pour piano et orchestre op. 37. Urtext. Bärenreiter : Conducteur BA9023, Réduction pour deux pianos : BA9023-90, Commentaire critique : BA 9023-40.

Après les premier et deuxième concertos recensés précédemment, voici donc le troisième qui bénéficie des mêmes soins éditoriaux que les deux précédents. Le conducteur est particulièrement lisible et agréable, ainsi que la réduction pour deux pianos, réalisée par Martin Schelhaas qui a le mérite d’être,

pour le piano accompagnateur, une version vraiment pianistique qui garde l’essentiel de la partition d’orchestre sans charger inutilement la transcription. Enfin, on appréciera vivement le fascicule consacré au  commentaire critique et rédigé par l’éditeur de l’ensemble : Jonathan Del Mar. Les fac-similés d’extraits du manuscrit et de deux éditions, ainsi que l’ensemble des commentaires, font de ce fascicule un instrument de travail irremplaçable pour pénétrer la genèse de cette œuvre qui marque une étape, importante de l’œuvre de Beethoven.