Georg Philipp TELEMANN : Der Tod Jesu. TVWV 5:6. Urtext. Bärenreiter : Piano et chant : BA5853-90.

Bien que cette œuvre soit très imprégnée de la liturgie luthérienne, nous sommes loin des passions de Bach. C'est plus à une méditation sur la mort de Jésus que nous sommes invités dans cette œuvre monumentale qui ne dure pas moins d'une heure et quart. Chœurs, orchestre et solistes font succéder chorals, chœurs, récitatifs et arias da capo.