Cette œuvre monumentale suit les quatre parties de l'actuelle liturgie catholique des défunts : le temps de l'accueil, le temps de la mémoire, le temps de l'action de grâce et le temps de l'espérance. Les trois premières parties sont subdivisées en cinq séquences, la dernière en comportant six. Texte français de Jean-Paul Bouland et texte latin de l'office des défunts alternent tandis que le récitant cimente le tout. L'écriture est d'une grande sobriété. L'ensemble, sans être facile, n'est pas d'une difficulté technique insurmontable. Souhaitons que cette œuvre d'un compositeur et organiste bien connu soit rapidement jouée et enregistrée.