Imprimer
Catégorie : Musique de chambre

L’oeuvre se découpe en trois parties : « Promenade sentimentale » qui illustre les deux premiers vers du poème,
« Effet de nuit », plus longue évocation, « La mort », le premier poème de Verlaine. Créée en 2013, cette pièce, d’une durée d’une dizaine de minutes, représente un réel intérêt musical. L’écriture précise et variée s’attache autant à la mélodie qu’à la rythmique, qu’aux effets, qu’aux dynamiques, qu’aux indications d’interprétations.
L’instrumentation est la suivante : flûte, hautbois, clarinette en sib, basson, cor en fa, harpe et quintette à cordes.
Sophie Jouve-Ganvert
© L'ÉDUCATION MUSICALE 2019