Denis CHEVALLIER : In memoriam JSB pour violon et orgue. Difficile. Delatour : DLT2568.

Après quatorze mesures Vivace de l'orgue avec des accords haletants suit un adagio où le violon déroule une longue phrase lyrique. Puis, peu à peu, le mouvement s'accélère, qui aboutit de nouveau à un vivace. Le tout s'enchaine à un Lent et très calme où violon et orgue se fondent dolcissimo. Enfin, l'œuvre se termine par un peu lent : lointain dans une ambiance éthérée qui se termine par un ppp. Violon et orgue s'unissent dans un travail de timbres tout à fait intéressant. L'orgue n'est pas l'accompagnateur mais les deux instruments se mélangent en une sorte de fusion où chacun, cependant, garde son rôle.