Johannes BRAHMS : Les sonates pour clarinette de Johannes Brahms pour Violon et Alto. Bärenreiter : BA 10907 et 10911.

La publication de ces œuvres tardives de Brahms est tout à fait intéressante. En effet, on connait le perfectionnisme de Brahms et ces œuvres sont autant des transcriptions que des réécritures en fonction du nouvel instrument auxquelles elles sont destinées. Il faut lire absolument les très longues introductions rédigées par les éditeurs, Clive Brown et Neal Peres Da Costa, qui font le tour de ces œuvres, décrivant leur origine, leur élaboration, l'histoire complexe de leur publication. Et bien sûr, on appréciera à sa juste valeur la clarté de cette édition. Le premier volume contient les versions pour alto et piano, le second, les versions pour violon et piano qui constituent l'opus 120.