David REYES : 3 Quatuor(s) à cordes.

Delatour : DLT1365.

Ces trois pièces n’ont pour point commun que de faire partager diverses émotions.  Pleines de sensibilité et de lyrisme, elles s’adressent à des interprètes de niveau moyen.

Joseph-Ermend BONNAL : Petit poème

Petit poème pour alto, violon & piano. Delatour : DLT0974.

Écrit en 1909, ce Petit poème nous propose une structure en trois parties. On appréciera le langage original d’une œuvre à la fois lyrique et passionnée, abordable par des instrumentistes de niveau moyen à avancé. Ce pourra être l’occasion de faire jouer à des élèves la pièce d’un compositeur méconnu.

Musiques en atelier. Les musiques au corps et à l’instrument.

Bernard STRUBER : Musiques en atelier. Les musiques au corps et à l’instrument.  Lemoine : 28863HL.Sous ce titre un peu sibyllin se cache une réalisation pédagogique tout à fait intéressante. Voici comment la présente l’auteur : « Cet ouvrage d’initiation à la musique […] s’adresse prioritairement à des instrumentistes débutants et configurables dans un orchestre d’harmonie […] Cependant, pianistes, guitaristes, violonistes sont les bienvenus.L’optique

Apothéose de Corelli.  Apothéose de Lully.

François COUPERIN : Apothéose de Corelli.  Apothéose de Lully.  Anne Fuzeau Classique : n°35 – Réf. 2218.Bien qu’il ne s’agisse pas d’une nouveauté, il est important de rappeler ces trésors des fac-similés Fuzeau. Même si on n’a pas l’occasion de les jouer soi-même, quel plaisir de les écouter en suivant sur la partition originale, parfaitement lisible. Et il s’agit là de deux œuvres maîtresses du compositeur. Il s’agit d’œuvres en trio pour deux dessus et basse continue. La première

Interlude Maya

Bruno ROSSIGNOL : Interlude Maya  pour alto & guitare. Delatour : DLT1892.

Créée en 1997, cette pièce doit son titre à un restaurant parisien, lieu de la genèse de l’œuvre. L’auteur joue sur les complémentarités de timbre et de tessiture des deux instruments. Courte, cette pièce est de niveau moyen.

Mascarade

Régis CARROUGE : Mascarade   pour dixtuor de cuivres. Delatour : DLT1890.

Écrite pour trompette piccolo sib, 3 trompettes sib, cor en fa, 3 trombones, trombone basse et tuba, cette pièce assez difficile s’attache à décrire les différents aspects d’un carnaval. La première partie, tragi-comique, évoque les courses des masques, la seconde partie commence plutôt comme un lendemain de fête, mais celle-ci reprend le dessus dans un rythme endiablé.

Trois esquisses

Régis CARROUGE : Trois esquisses  pour trompette, cor, trombone, tuba. Delatour : DLT1889.

L’auteur s’efforce dans ses œuvres actuelles, de « décrire ou d’illustrer musicalement une scène, un personnage, un état d’esprit, un sentiment ou un lieu ». Il nous raconte donc ici une histoire (ou trois histoires ?). Les interprètes de ces esquisses devront donc développer un imaginaire commun pour jouer cette œuvre assez difficile mais pleine de vie et de surprises.

Roland CHAGNON : Le Fantôme de l’Étrange Opéra

pour quintette à vent.  Delatour : DLT1353.

Un fantôme taquin a détourné quatorze thèmes de la Carmen de Bizet…  Ce joyeux quintette n’est certes pas très difficile techniquement ; mais, pour livrer tout son humour, demande une parfaite liberté avec son instrument. Il suppose aussi des jeux de scène indispensables à l’exécution.  Bref, il demandera un travail sérieux pour un résultat plein d’humour et de vraie musique.

Frédéric CHOPIN (arrangements de Francis Coiteux) : Mon ami Chopin

pour piano & cordes (2 violons, violoncelle & contrebasse)Delatour : DLT1838.

Cet hommage à Chopin est constitué de quatre extraits d’œuvres célèbres (dont le 1er Concerto), soutenus par un discret accompagnement des cordes.  C’est fait avec beaucoup de goût.  Si le pianiste doit être expérimenté et avoir, surtout, le sens de cette musique, les parties de cordes sont, elles, assez faciles.

Félicien WOLFF : Concerto

pour orgue & orchestre à cordes (2 trompettes ad libitum) sur le Veni Creator.  Delatour.  Conducteur : DLT1000.  Orgue : DLT1000D.

Félicien Wolff a longtemps cessé de composer avant de donner quelques œuvres majeures.  Ce Concerto en est une.  Orgue, orchestre & trompette échangent et concertent longuement autour du Veni Creator dans deux mouvements : « Prélude et Andante en trio », « Passacaille et Fugue ».  Bien que déclarées ad libitum, les trompettes sont indispensables : elles assurent souvent l’énoncé du thème en valeurs longues au dessus de la polyphonie.

Jean-François PAULÉAT : Oréade

pour bande de hautbois, clavecin, timbales & batterie.  « Les bandes de hautbois », Delatour : DLT1748.

Composée pour 3 hautbois, hautbois d'amour, 3 cors anglais, 2 bassons, clavecin, timbales & batterie, cette œuvre originale évoque les nymphes des grottes et des montagnes.  Dynamisme et gaieté dans un langage où l’ancien et le moderne font bon ménage… Construite sur trois mélodies et une base rythmique récurrente, cette partition nous entraîne dans un univers de rêves et de folie.

 Le Fantôme de l’Étrange Opéra

Roland CHAGNON : Le Fantôme de l’Étrange Opéra, pour quintette à vent.  Delatour : DLT1353.

Un fantôme taquin a détourné quatorze thèmes de la Carmen de Bizet…  Ce joyeux quintette n’est certes pas très difficile techniquement ; mais, pour livrer tout son humour, demande une parfaite liberté avec son instrument. Il suppose aussi des jeux de scène indispensables à l’exécution.  Bref, il demandera un travail sérieux pour un résultat plein d’humour et de vraie musique.

Mon ami Chopin

Frédéric CHOPIN (arrangements de Francis Coiteux) : Mon ami Chopin, pour piano & cordes (2 violons, violoncelle & contrebasse)Delatour : DLT1838.

Cet hommage à Chopin est constitué de quatre extraits d’œuvres célèbres (dont le 1er Concerto), soutenus par un discret accompagnement des cordes.  C’est fait avec beaucoup de goût.  Si le pianiste doit être expérimenté et avoir, surtout, le sens de cette musique, les parties de cordes sont, elles, assez faciles.

Concerto pour orgue & orchestre à cordes

Félicien WOLFF : Concerto pour orgue & orchestre à cordes (2 trompettes ad libitum) sur le Veni Creator.  Delatour.  Conducteur : DLT1000.  Orgue : DLT1000D.

Félicien Wolff a longtemps cessé de composer avant de donner quelques œuvres majeures.  Ce Concerto en est une.  Orgue, orchestre & trompette échangent et concertent longuement autour du Veni Creator dans deux mouvements : « Prélude et Andante en trio », « Passacaille et Fugue ».  Bien que déclarées ad libitum, les trompettes sont indispensables : elles assurent souvent l’énoncé du thème en valeurs longues au dessus de la polyphonie.

 Oréade

Jean-François PAULÉAT : Oréade, pour bande de hautbois, clavecin, timbales & batterie.  « Les bandes de hautbois », Delatour : DLT1748.

Composée pour 3 hautbois, hautbois d'amour, 3 cors anglais, 2 bassons, clavecin, timbales & batterie, cette œuvre originale évoque les nymphes des grottes et des montagnes.  Dynamisme et gaieté dans un langage où l’ancien et le moderne font bon ménage… Construite sur trois mélodies et une base rythmique récurrente, cette partition nous entraîne dans un univers de rêves et de folie.

 

Paul HOORN : Balkan

Paul HOORN : Balkan.  13 arrangements pour formations variées.  Matériel en ut, sib et mib.  Collection « Combocom », Bärenreiter : BA 6700.

Partant de la constatation que les Balkans sont au confluent de nombreuses traditions musicales, Paul Hoorn a réuni dans ce volume des arrangements aussi divers qu’intéressants de ces différents courants.  Quelle que soit la formation envisagée, chant & piano, quatuor à cordes, ensemble à vent ou orchestres divers, le matériel fourni permet la réalisation de ces différentes pièces qui font l’objet d’une présentation et de conseils d’exécution.

 

    Alexandre OUZOUNOF : Jaka

Alexandre OUZOUNOF : Jaka, dixtuor pour anches doubles.  Collection « Les bandes de hautbois », Delatour : DLT 1531.

Cette composition originale est écrite pour deux solistes, hautbois & hautbois baryton, soutenus par deux hautbois, deux hautbois d’amour, deux cors anglais & deux bassons.  Créée en février 2003 au Conservatoire Henri Dutilleux de Clamart, sous la direction de Claude Villevieille, elle est assez difficile et utilise les doubles trilles, les doublesharmoniques, les sons multiphoniques, etc.

 

Les éditions François Dhalmann (10, rue de Bienne, 67000 Strasbourg.  Tél. : 03 88 48 49 89 . www.dhalmann.fr) enrichissent leur catalogue

Les éditions François Dhalmann (10, rue de Bienne, 67000 Strasbourg.  Tél. : 03 88 48 49 89 . www.dhalmann.fr) enrichissent leur catalogue : Jean Louis GAUCH : La clarinette.  Cahier de gammes (classées par ordre croissant d’altérations, chacune comportant montée & descente diatonique, puis par secondes, tierces, quartes, quintes, sixtes, octaves, accord parfait, septième de sensible et septième de dominante). Daniel SAUVAGE : Récréations.  12 études pour débuter les timbales, volume 1 (chaque pièce comporte des exercices préparatoires). Bruno GINER : Ptyx.  Pour violon & cymbalum.  « Carnets du XXIesiècle ». (Hommage à Mallarmé ?) Bruno GINER : Lad. 2.  Pour cor en fa.  Niveau technique : facile/moyen.Arnaud FUSTÉ-LAMBEZAT : Occurrences.  Six pièces pour trio de marimba.  Niveau technique : difficile.  Avec, inclus, un CD de travail (32 plages).

Les éditions Europart-Music (www.europart-diffusion.com) viennent de faire paraître une série de nouveautés en musique d’orgue et musique vocale (dont deux œuvres avec accompagnement d’orgue) : Valéry AUBERTIN : 6 Notations (1991-1992) pour orgue

Les éditions Europart-Music (www.europart-diffusion.com) viennent de faire paraître une série de nouveautés en musique d’orgue et musique vocale (dont deux œuvres avec accompagnement d’orgue) : Valéry AUBERTIN : 6 Notations (1991-1992) pour orgue - Monologue I, Monologue II, Pietà (d’après Van Gogh), Ni de jour ni de nuit (Eluard), Mes yeux ne sont plus de ce monde (Eluard), Mon passé se dissout, je fais place au silence (Eluard).  7,00 €. Maurice JOURNEAU : Toccata pour orgue (II/I Fonds 8’ 4’ 2’. Cymbales plein jeu. Péd. 16’ 8’ 4’ acc. Tirasses).  6,40 €. Sébastien MAIGNE : Variations pour orgue sur un vieux noël normand, « Le petit Jésus est né » (Fonds 8, 4 doux. Pédalier : soubasse 16, bourdon 8).  7,00 €. Sébastien MAIGNE : Messe brève pour le temps de l’Avent.  Pour chœur à 4 voix mixtes dans le style de la Renaissance (Kyrie, Sanctus, Agnus Dei).  4,80 €. Maurice JOURNEAU : Prière à la Vierge, « Je vous salue Marie », op. 57.  Pour voix moyenne & orgue.  4,50 €. Sébastien MAIGNE : Alléluia pour le jour de Pâques.  Pour soprano solo & grand orgue.  9,50 €.

 

J. S. BACH : Jauchzet Gott in allen Landen BWV 51
  1. S. BACH : Jauchzet Gott in allen Landen BWV 51. Cantate pour le 15e dimanche après la Trinité.  Bärenreiter Urtext : TP 1051. Voilà une remarquable partition de poche !  Rappelons que cette cantate, vraisemblablement de 1730, a comme particularité de comporter deux textes, lesquels figurent dans cette édition. On lira avec intérêt les commentaires faits de cette situation par Matthias Wendt, dans sa préface.
Dominique PATTEYN : Mercure pour trio de flûtes & batterie jazz

Dominique PATTEYN : Mercure pour trio de flûtes & batterie jazz.  Combre : C06595. Voilà, pour les ensembles de flûtes, de quoi sortir des sentiers battus. Light-swing, pièce écrite en gros sur une grille de blues, réjouira certainement élèves et auditeurs. Sans prétention ni grande difficulté, cette pièce est fort agréable à entendre.

Jean-Baptiste BRÉVAL : Les nocturnes ou six airs variés pour un violon et un violoncelle – 1782.

Jean-Baptiste BRÉVAL : Les nocturnes ou six airs variés pour un violon et un violoncelle – 1782.  « Facsi-Music », Anne Fuzeau Productions : 50 162.

Cette collection, rappelons-le, est destinée à mettre à la portée de tous des fac-similés sans préface ni notes, de façon à ce que le coût en soit minoré, en gardant la qualité des fac-similés. C’est le cas de ces charmants duos, non sans difficultés mais de bonne facture, qu’on aura plaisir à découvrir… et à jouer !