Simon LE DUC : Symphonie en mi bémol Majeur. Symétrie : ISMN 979-0-2318-0332-7.

Ce compositeur à la vie particulièrement brève (né en 1742, il meurt en 1777) a été l’un des meilleurs symphonistes de son époque. L’oeuvre publiée ici fut jouée pour la première fois au Concert des amateurs en 1777, l’année de sa mort. Ecrite pour orchestre à cordes, flûtes et cors en mi bémol, l’oeuvre comporte trois mouvements : Maestoso, allegro vivace – Adagio sostenuto – Rondo moderato. Elle est remarquable par son expressivité : les contrastes dynamiques et rythmiques foisonnent, les recherches de style et de couleur préfigurent les grandes symphonies romantiques. On appréciera en particulier l’adagio sostenuto, particulièrement poignant ainsi que le rondo d’écriture très française. On pourra lire sur le site de l’éditeur l’excellente présentation de Camille Subiger. On pourra également y écouter des extraits musicaux du disque Arion consacré aux Symphonies de Le Duc, mais on peut écouter également l’ouvre intégralement sur YouTube https://www.youtube.com/watch?v=C7_Lz3tCPpg.