Cette œuvre écrite pour deux trompettes, orgue et timbales et composée par l'organiste titulaire de l'église du Sacré-Cœur de Monaco a été jouée le 13 novembre 2011 à l’occasion du centenaire de Saint Martin de Monaco, en présence de la famille princière. Qu’en dire sinon qu’elle répond parfaitement à sa destination. Comportant deux parties plus solennelles enchâssant une partie plus lyrique, elle s’écoute avec plaisir. On peut l’entendre intégralement sur le site de l’éditeur.