Luciana PENNA-DIAW : Chants Wolofs du Sénégal

pour chanter ensemble de 8 à 14 ans. 1 vol. 1 CD. Cité de la musique : ISBN 978-2-914147-49-1.

Ce volume constitue en fait toute une initiation à l’ensemble de la culture Wolof. La mise en œuvre des chants ne survient qu’après tout un parcours pédagogique très détaillé permettant une interprétation pleinement raisonnée des chants proposés. Le CD est également très détaillé et constitue un élément essentiel pour la pédagogie de ce recueil. Le dépaysement est garanti, mais les jeunes – et les moins jeunes – y trouveront le plaisir de la découverte d’un monde culturel et musical nouveau.

Red RADOJA : Le chêne de Dodone

Lisi i Dodonëspour voix de femmes (SSAA). Fortin-Armiane : EAL530.

Ce compositeur et musicologue albanais nous offre une très belle pièce de moyenne difficulté. Deux parties dans cet hommage au roi Pyrrhus d’Epire : une lamentation dans le style de la plurivocalité traditionnelle albanaise, et une berceuse plus « classique » dans la deuxième. C’est une musique intéressante, belle et sensible

MONTEVERDI : Vespro della Beata Vergine.

Bärenreiter Urtext. Partition : BA 8794, voix et réduction de piano : BA 8794-90.

Quelle édition monumentale ! Que louer de plus ? La très copieuse et remarquablement documentée préface de l’éditeur, Hendrik Schulze et de ses coéditeurs ? Cette préface, à la fois technique, historique et liturgique est du plus grand intérêt à la fois pour la compréhension de l’œuvre et pour son interprétation.

John LEAVITT : Missa Festiva.

Kyrie, Gloria, Credo, Sanctus, Agnus Dei. Alfred : TTB 3979, SATB 39676, deux voix 39680, SSA 39678, SAB 39677.

On l’aura compris, cette œuvre est à géométrie variable et permet de s’adapter à toutes les formations chorales. Il s’agit d’une commande du Festival International Choral Symposium de Kansas City. Ecrite dans un style très original, cette œuvre, sans être très difficile, demande cependant un chœur expérimenté.

Tu me grondes

Pascal JUGY : Tu me grondes pour chœur d’enfants à deux voix accompagné. Poème de Joël SADELER. Collection Atout Chœurs. Lafitan : P.L.2567.

La pièce n’est pas très difficile, très chantante, et dans un langage qui, pour être classique, n’en est pas moins original. Le texte est délicat, tendre. C’est un appel à l’amitié. L’accompagnement est pianistique. La guitare, facultative, ajoutera encore un peu de poésie à l’ensemble.

Entre Jazz et Salsa

Charles BALAYER : Entre Jazz et Salsa pour chœur mixte SATB et piano (ou section rythmique). Delatour : DLT2148.

Composée en 1998 pour le « chœur Artie Shaw », cette partition qui ne dure pas moins de six minutes peut constituer le final d’un spectacle ou d’un concert car elle est aussi en forme de remerciement au public. C’est vraiment une pièce enthousiasmante, mais plutôt que de faire de longs discours, nous ne pouvons que vous conseiller d’aller l’écouter dans son intégralité sur le site des éditions Delatour. Il suffit de cliquer sur la partition puis sur vidéo… Au fait, si on peut avoir pour l’accompagner piano et section rythmique, c’est encore mieux !

 3 Tantum ergo

Joseph-Ermend BONNAL : 3 Tantum ergo pour chœur mixte (SATB) et orgue. Delatour : DLT1227.

Rappelons que l’auteur (1880 – 1944) est un organiste élève de Gabriel Fauré, d'Alexandre Guilmant et de Charles Tournemire. Il a composé un nombre important de pièces religieuses… et quelques ragtimes (sous un pseudonyme !).

Il a su évoluer dans son langage au fil des années : les trois Tantum ergo ici proposés en sont un bon exemple. Si les deux premiers demeurent dans un style assez classique, le troisième, a capella, « dans le style populaire basque », avec des inflexions en mode dorien, est tout à fait original.

 

Laudate Dominum

Joseph-Ermend BONNAL : Laudate Dominumpour chœur mixte (SATB) et orgue. Delatour : DLT1232.

Sans grande difficulté, cette mise en musique du psaume 116 (117) qui est le plus court du psautier suit fidèlement le texte dans toutes ses nuances. Reprenant l’intonation du cinquième ton, elle se développe ensuite en jubilation pour moduler au gré des versets. C’est une musique exaltante qu’il est urgent de redécouvrir.

 Requiem

Frédéric LEDROIT : Requiem op. 50 pour chœur, solistes, piano et orgue. Delatour : DLT2143.

 

Voici une œuvre monumentale puisqu’elle ne compte pas moins de quatorze numéros. L’auteur a fait œuvre à la fois de musicien et de croyant dans une réalisation à la fois grandiose et intime, imprégnée des textes liturgiques. Il sera facile de s’en faire une idée en allant voir et écouter les extraits qui figurent sur le site de l’éditeur ou l’intégralité de l’œuvre sur You tube. L’auteur présente lui-même son œuvre dans une copieuse introduction.

Bernard de VIENNE : Arrêt – Images

Pour chœur. Voix d’enfants ou voix de femmes. Dhalmann : FD0381.

Cette commande de Radio France pour la Maîtrise n’est évidemment pas facile. Ecrite pour trois voix de femmes et trois solistes (deux sopranos et une alto), cette pièce dont le titre se réfère au langage cinématographique est la mise en musique de cinq haïkus rassemblés au 13ème siècle.

Tova malko nechto

Jean-Christophe ROSAZ : Tova malko nechto – Un petit air de rien. Delatour. Version pour 4 voix égales : DLT2179. Version pour 3 voix égales : DLT2180.

De difficulté moyenne, la version à quatre voix se veut la plus complexe, celle à trois voix étant seulement destinée à simplifier l’exécution. Hommage à la culture bulgare, cette pièce sera interprétée de préférence en bulgare, mais une interprétation en français est également prévue. Cette œuvre est à la fois simple et belle. Que demander de plus ?

Claude VERCHER : Simple Messe

pour 3 voix égales de femmes a cappella. Delatour : DLT2121.

Cette Simple Messe a été écrite à la demande du trio vocal Francine Cockenpot. Elle est en tous points fidèle à l’esprit de celle qui a inspiré le travail de ce trio, trio qui se consacre en particulier à la mise en valeur des œuvres de cette compositrice de chansons dont certaines sont devenues tellement populaires qu’on les croit issues du folklore comme Colchiques dans les prés… et tant d’autres. Cette œuvre, totalement liturgique, comporte Kyrie, Gloria, Credo, Sanctus et Agnus. Souhaitons qu’elle vienne rehausser dans beaucoup d’endroits une messe dominicale. Bien sûr, elle aura sa place également en concert.

 

Jean-Christophe ROSAZ : Gloria

pour chœur d’hommes a cappella. Delatour : DLT2120.

Assez difficile, cette œuvre se révèle profonde en même temps que luxuriante, joyeuse, au gré du texte qu’elle respecte fidèlement. On part d’une intonation quasi grégorienne pour passer par des parties jubilatoires puis par des passages en forme de choral. Bref cette œuvre d’une grande richesse musicale et spirituelle demandera un beau travail de la part du chœur et de son chef.

Thierry Pallesco : Hymne à Sainte Radegonde

pour chœur de femmes à 3 voix et orgue. Delatour : DLT2146.

Voici une œuvre qui ira droit au cœur des poitevins. Souhaitons qu’elle soit chantée également ailleurs et connaisse une véritable diffusion. Le texte raconte la vie de la sainte et se termine par une supplication. L’ensemble n’est pas sans difficultés et demande un chœur et un organiste aguerris, mais le résultat sera à la hauteur de l’effort fourni.

Annie LABUSSIÈRE : Deux chœurs sur des poèmes de Charles d’Orléans

pour voix d’enfants. Delatour : DLT1297.

Comme voilà une musique qui fait du bien ! Espérons que les chefs de chœurs d’enfant vont se ruer sur cette partition sans grande difficulté mais très belle et qui ouvrira aux enfants les portes de deux petits chefs d’œuvre de la poésie française. Le printemps (Le temps a laissé son manteau…) a beaucoup de charme tandis que L’hiver (Yver, vous n’êtes qu’un vilain...) est espiègle à souhait. Merci aux éditions Delatour de nous révéler ces deux petits bijoux.

 

Annie LABUSSIÈRE : Deux chœurs à trois voix égales.

Delatour : DLT1298.

Auteur des paroles, Annie Labussière évoque dans ces deux chœurs son enfance. Le premier s’intitule Ma chanson, le second, Le Rondeau du petit chat. Qu’en dire, sinon que, peu difficiles, ces deux pièces ont un charme et une fraicheur qui devrait séduire beaucoup de chefs de chœurs. Souhaitons que ces pièces soient abondamment chantées pour le plaisir de tous.

Christus factus est

Franck VILLARD : Christus factus est, motet pour la Passion. Chœur mixte. Editions Symétrie.

 

Cette pièce, qui demande un chœur solide, est d’une grande expressivité et d’une profonde intériorité. Elle est construite sur un « cantus firmus » exposé tour à tour par chacune des voix et qui n’est « autre que la scala enigmatica utilisée par Verdi dans son Ave Maria des Quattro pezzi sacri, échelle ascendante et descendante aux degrés accidentés symbolisant pour moi [Franck Villard] la montée douloureuse du Christ au calvaire suivie de sa mort et de sa descente au tombeau ». L’auteur commente son œuvre dans une préface indispensable à lire et à méditer. Est-il utile de rappeler que ce texte de Saint Paul est un sommet de la messe du Jeudi Saint, et de toute la liturgie catholique ?

 

Messa di gloria

Giacomo PUCCINI : Messa di gloria. Version pour deux pianos. Arrangement Ludovic Thirvaudey. 2 vol. Symétrie.

 

Précisons immédiatement qu’il s’agit d’un arrangement permettant à un chœur de donner la Messa di Gloria pour chœur et orchestre avec simplement deux pianos. Chacun des volumes contient les parties des deux pianos. Cet arrangement, fort bien fait, a été commandé par l’ODAC 74  (Office Départemental d’Action Culturelle de Haute Savoie) pour le Chœur de Haute Savoie. Nul doute qu’il sera très apprécié de beaucoup de chorales de qualité mais qui ne peuvent se payer les services d’un grand orchestre… Cette version est compatible par les numéros de mesure avec l’édition Carus et par les lettres-repères avec l’édition Ricordi. 

 

 Vieni con noi

Davide PERRONE : Vieni con noi pour chœur mixte SATB et piano. Delatour : DLT2123.

Cette pièce de jazz devrait plaire à beaucoup de chœurs. Une « walking bass » du piano anime l’ensemble qui est constitué d’imitations et de tutti à la manière d’une comédie musicale. Le texte italien est une incitation à partir en vacances à la mer… Bref, il s’agit d’une pièce très agréable de moyenne difficulté.

Missa Festiva « Orbis Factor »

Daniel Roth : Missa Festiva « Orbis Factor ». Compositeurs Alsaciens Volume 28. Delatour : DLT1979.

La messe « Orbis Factor » qu’on alternait avec la « Missa de Angelis »… Quel plaisir de la retrouver dans ce solennel écrin que lui a réalisé Daniel Roth.

Mša glagolskaja (Messe glagolitique) Voix et piano

JANÁČEK : Mša glagolskaja (Messe glagolitique) Voix et piano. Bärenreiter : BA 6862-90.

L’édition de cette œuvre magistrale et qui comporte plusieurs versions était une gageure que les éditions Bärenreiter se sont efforcées de relever avec succès.

Beata pour 3 sopranes, sopraniste ad lib

 

Davide PERRONE : Beata pour 3 sopranes, sopraniste ad lib. Ou soprano solo et mezzo-soprane. Delatour : DLT1262.

 

Composée à partir d’une pièce grégorienne de l’Hymnaire de Nevers de 1239,